Pendant la finale de l'Eurovision samedi soir, la ville du duo ukrainien Tvorchi a été bombardée par la Russie.
Un bombardement qui a fait deux blessés.

Pendant que le duo ukrainien Tvorchi défendait les couleurs de Kiev au concours de l'Eurovision samedi soir à Liverpool, leur ville de Ternopil à l'ouest du pays a été visée par des frappes russes, selon les autorités locales. Le duo électro a interprété son titre "Heart of Steel" ("Coeur d'acier"), une chanson inspirée par la résistance pendant un mois de siège à l'usine Azovstal à Marioupol et qui a fini sixième après avoir été ovationnée par le public.

Quelques minutes après leur performance sur scène, Tvorchi a indiqué sur Instagram que Ternopil, leur ville natale, a été attaquée par la Russie. Ternopil "a été bombardée par la Russie alors que nous chantions sur la scène de l'Eurovision à propos de nos cœurs solides, notre indomptabilité et notre volonté", ont-ils écrit. "L'Europe, unie contre le mal pour la paix", ont-ils ajouté. 

Deux blessés

Pendant la soirée, un responsable de l'administration militaire de Ternopil, Volodymyr Trouch, a annoncé sur son compte Telegram des frappes sur des entrepôts de la ville. "Il y a eu des frappes sur des entrepôts appartenant à des entreprises commerciales et à une organisation religieuse", a-t-il affirmé, faisant état de deux blessés. "Les pompiers travaillent sur place (...) Le feu n'est pas encore complètement éteint", a-t-il ajouté. Le président du conseil régional de Ternopil, Mykhailo Golovko, a, lui aussi, fait état d'une frappe sur la zone industrielle de la ville.

Fin avril, le groupe Tvorchi avait dû se réfugier aux abris lorsqu'une sirène de raid aérien avait retenti à Kiev, où il devait se produire à la gare centrale. À la fin de l'alerte, le duo avait joué à l'improviste devant des passagers surpris dans le hall d'entrée de la gare.

Samedi, c'est la Suède qui a remporté l'Eurovision, succédant à l'Ukraine et son Kalush Orchestra, qui avait triomphé l'année dernière avec "Stefania", chanson mêlant hip-hop et musique traditionnelle ukrainienne. À cause de l'invasion russe, la 67e édition du concours, qui aurait dû être organisée en Ukraine, s'est tenue dans la ville des Beatles, dans le nord de l'Angleterre.


Antoine LLORCA avec l'AFP

Tout
TF1 Info