Poutine fait bombarder le système énergétique ukrainien pour "démilitariser" le pays

par Antoine LLORCA avec l'AFP
Publié le 12 avril 2024 à 7h21

Source : TF1 Info

Depuis plusieurs semaines, la Russie cible régulièrement les sites énergétiques ukrainiens.
Selon Vladimir Poutine, ces bombardements visent à "démilitariser" l'Ukraine.
Il semble qu'il s'agit plus d'une réponse aux nombreuses frappes ukrainiennes contre des raffineries notamment, et ça à des centaines de kilomètres du front.

Des frappes meurtrières pour démilitariser ? Vladimir Poutine a expliqué jeudi lors d'une rencontre au Kremlin avec son plus proche allié Alexandre Loukachenko que les bombardements meurtriers visant le réseau énergétique ukrainien suivaient l'objectif de "démilitarisation" de l'Ukraine, qu'il a fixé. "Nous partons du principe que de cette manière nous avons une influence sur le complexe militaro-industriel de l'Ukraine", a déclaré le président russe.

Dans le même temps, Poutine a affirmé que ces bombardements étaient une réponse aux récentes attaques ukrainiennes ayant ciblé des infrastructures énergétiques en Russie, notamment des raffineries. "Nous avons observé ces derniers temps une série de frappes sur nos sites énergétiques et nous étions obligés de répondre", a-t-il dit. 

La Russie bombarde de plus en plus ces dernières semaines

Poutine a aussi assuré que l'armée russe n'avait pas frappé d'installations électriques ukrainiennes cet hiver "pour des raisons humanitaires". "Nous ne voulions pas priver d'électricité des infrastructures sociales, des hôpitaux, etc", selon le président russe. 

Un changement de doctrine alors que pendant l'hiver 2022-2023, la Russie a frappé sans relâche les sites énergétiques, laissé des milliers de personnes dans le froid et l'obscurité pendant de longues périodes. Cet hiver, le réseau électrique ukrainien a été moins visé jusqu'au mois de mars et le début d'une nouvelle vague de bombardements le ciblant.

Jeudi, une fois encore, une quarantaine de missiles et autant de drones russes ont visé le réseau électrique ukrainien, si bien que le président Volodymyr Zelensky a imploré ses alliés occidentaux de fournir au plus vite à son pays des systèmes de défense antiaérienne.


Antoine LLORCA avec l'AFP

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info