Vladimir Poutine a adressé ses vœux aux Russes à la veille du Nouvel An.
Le président russe réaffirme la "justesse morale et historique" de son action.
Il promet à ses concitoyens la victoire finale "pour le bien de la Russie".

L'année 2022 restera dans les mémoires comme celle de la guerre en Ukraine, une première en Europe depuis la Seconde Guerre mondiale. Celui à qui l'on doit cette invasion, et son cortège de conséquences funestes, a formulé ses vœux pour l'année qui vient. Vladimir Poutine s'exprimait aux côtés de militaires ayant combattu en Ukraine, qu'il venait de décorer. 

Il a réaffirmé que la "justesse morale et historique" était "du côté" de la Russie, rejetant une nouvelle fois les causes de la guerre sur le camp occidental. "L'Occident mentait sur la paix et se préparait à l'agression", a-t-il ainsi martelé, "et aujourd'hui, 

il n'a pas honte de l'admettre, au grand jour"

Une guerre pour "l'indépendance de la Russie"

Le président russe a résumé l'année écoulée à des "événements vraiment décisifs et importants" qui "jettent les bases (...) de notre véritable indépendance""C'est pour cela que nous nous battons aujourd'hui", a-t-il insisté en suivant la même logique d'autodéfense, "en protégeant notre peuple dans nos propres territoires historiques, dans les nouvelles entités constitutives de la Russie". Le Kremlin a ordonné l'invasion de l'Ukraine le 24 février dernier, en invoquant la protection des entités séparatistes prorusses du Donbass. 

Mais c'est une agression occidentale qu'il dénonce, "une véritable guerre des sanctions qui nous a été déclarée", estime-t-il. "Ceux qui l'ont lancé s'attendaient à la destruction totale de notre industrie, de nos finances et de nos transports", a affirmé le président russe, mais "cela ne s'est pas produit". Il a également accusé Américains et Européens "d'utiliser cyniquement l'Ukraine et son peuple pour affaiblir et diviser la Russie"

Enfin, Vladimir Poutine voit logiquement 2023 comme l'année de la victoire : "Ensemble nous surmonterons toutes les difficultés et garderons notre pays grand et indépendant. Nous irons de l'avant et l'emporterons, pour le bien de nos familles et pour le bien de la Russie", a-t-il conclu. 


La rédaction de TF1info

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info