Ukraine : la guerre du froid

VIDÉO - Zelensky dans le Donbass au lendemain de la visite de Poutine en Crimée

A. Lo. avec AFP
Publié le 6 décembre 2022 à 14h54
JT Perso

Source : TF1 Info

Le président ukrainien s'est rendu dans le Donbass, non loin de Bakhmout, ce mardi 6 décembre.
Volodymyr Zelensky a accompagné sa visite de deux vidéos le montrant dans cette région dont Moscou a revendiqué l'annexion en septembre.
Il a rendu hommage à "tous ceux qui ont donné leur vie à l'Ukraine".

Si les violents combats se poursuivent à Bakhmout, dans le Donbass, cela n'a pas empêché Volodymyr Zelensky de se rendre non loin de cette ligne de front, à Sloviansk, pour montrer son soutien aux forces ukrainiennes. Dans une vidéo filmée devant l'entrée de la ville, le président a salué du "fond de (son) cœur" les militaires de son pays à l'occasion du Jour des forces armées, célébré ce mardi 6 décembre.

"Merci pour votre résilience"

"Nous commençons toujours par nous souvenir de nos héros qui sont tombés, tous ceux qui ont donné leur vie à l'Ukraine", a-t-il dit, debout devant le nom de la ville sculpté en béton et peint aux couleurs jaune et bleu de l'Ukraine, rendant hommage aux forces armées ukrainiennes, "les plus puissantes", "les meilleures".

Dans une autre vidéo, on voit le président ukrainien s'adresser à des militaires. "L'est de l'Ukraine est l'axe (du front) le plus difficile", leur dit-il. "Merci pour votre résilience", a-t-il ajouté, avant de remettre des décorations à certains de ces hommes. Ce n'est pas la première fois que Volodymyr Zelensky rend visite aux forces armées sur le front. Le dirigeant va même régulièrement près du front, visitant notamment Kherson lors de sa libération mi-novembre.

Un comportement qui contraste avec celui du maître du Kremlin qui n'a jusqu'ici jamais fait de visite sur le front. Vladimir Poutine n'a effectué que de rares déplacements, comme lundi, en Crimée annexée, où des images l'ont montré en train de conduire une voiture sur le pont reliant cette péninsule à la Russie, qui avait été partiellement détruit début octobre par une attaque attribuée par Moscou à Kiev.

Lire aussi

Sloviansk est en outre une cité symbole, car elle avait été occupée en 2014 pendant quelques mois par des séparatistes prorusses armés par la Russie, avant d'être reprise par les Ukrainiens. Elle est située dans le Donbass, dans une des régions annexée par le pouvoir russe début septembre, mais qu'il ne contrôle finalement pas. La ville est par ailleurs située à 45 kilomètres de Bakhmout, que les forces russes tentent de conquérir depuis l'été au prix de destructions considérables, sans y parvenir pour le moment. Moscou y a déployé non seulement des soldats, mais aussi les hommes du groupe paramilitaire Wagner qui a recruté des repris de justice. 

Ce déplacement intervient enfin au moment où la Russie accuse son voisin de multiplier les attaques de drones contre des aérodromes sur son territoire. Des frappes que Kiev ne reconnaît pas, mais qui illustrent les difficultés que rencontre l'invasion déclenchée le 24 février par Vladimir Poutine.


A. Lo. avec AFP

Tout
TF1 Info