Ukraine : onze mois de guerre

VIDÉO - "Guerre écosystémique", insectes tueurs... Les scénarios glaçants des conflits du futur

par Vincent MICHELON
Publié le 24 janvier 2023 à 13h12
JT Perso

Source : TF1 Info

Des équipes associant la Défense et des auteurs de science-fiction planchent sur les modalités des conflits à venir au cours du XXIe siècle.
Insectes tueurs, manipulation du vivant sur le champ de bataille... Les perspectives sont glaçantes.
Explications sur LCI avec Emmanuel Chiva, délégué général pour l'armement.

Des scénarios à mi-chemin entre la science-fiction et le secret-défense. Depuis plusieurs années, des équipes associant l'état-major des armées, des scientifiques et les services de prospective - la "blue team" - et des auteurs de science-fiction - "red team" - planchent en France sur la façon dont les conflits pourraient se dérouler au cours du XXIe siècle. 

La dernière version de ce travail, synthétisée dans un ouvrage nommé Ces guerres qui nous attendent : 2030-2060 (Équateurs document) donne à voir une inquiétante évolution des pratiques guerrières, à la lumière du conflit en Ukraine qui mobilise de nouvelles technologies comme les drones ou le cyber. Emmanuel Chiva, délégué général pour l'armement, était l'invité de LCI ce mardi 24 janvier pour en parler (retrouvez la vidéo en tête de cet article). 

Plusieurs scénarios classifiés

Trois scénarios ont été envisagés par ces équipes dans le cadre de ce travail. Leurs détails relèvent du secret-défense car "on ne veut pas inspirer nos adversaires ou divulguer nos vulnérabilités". Si les deux premiers pourraient être déclassifiés, le troisième ne le sera jamais, car trop sensible, indique Emmanuel Chiva. 

Parmi les pistes retenues : celle de la "guerre écosystémique". "Dans le futur, on imagine que, pour empêcher nos adversaires de s'emparer d'une zone, on va modifier l'écosystème", explique le délégué général pour l'armement. "On hacke la nature en créant de nouveaux pathogènes, en bricolant le vivant, en utilisant des insectes tueurs ou le réseau de mycélium des champignons pour connaître la présence de troupes ennemis", énumère-t-il. Ajoutant : "avec la démocratisation de la manipulation du vivant, on imagine un écosystème qui échappe à tout contrôle". Mouches hématophages et autres insectes tueurs font leur apparition sur le champ de bataille. 

L'ouvrage évoque aussi "la nuit carbonique". Dans ce scénario, une période de mégafeux assombrit le monde durant plusieurs mois et conduit à un rationnement énergétique qui concerne aussi les forces armées. "On n'est jamais très loin de l'horloge de l'apocalypse", résume Emmanuel Chiva. "Pour nos interlocuteurs, cette horloge a déjà sonné."


Vincent MICHELON

Tout
TF1 Info