Les pompiers ont dû gérer une cinquantaine de feux de forêts en Grèce, alors qu'une forte canicule touche le pays depuis plusieurs jours.
La France a annoncé envoyer des Canadairs et des pompiers en renfort.

Autour d'Athènes, le feu continue ce mardi soir de faire des ravages. Deux incendies à proximité de la capitale grecque n'étaient toujours pas maîtrisés en début de soirée par les pompiers. Le porte-parole des sapeurs-pompiers grecs, Yannis Artopios, a qualifié la journée de "difficile". Selon lui, "les pompiers sont aux prises avec plusieurs incendies et se battent dans de nombreux secteurs du territoire". Au total, près de 50 incendies se sont déclenchés en Grèce au cours des dernières 24 heures, estiment les secours. 

Plusieurs facteurs météorologiques expliquent ces nombreux incendies. D'abord, comme partout en Europe, des températures caniculaires touchent la Grèce depuis plusieurs jours, avec un mercure qui atteint parfois au-delà des 44°C. Combiné aux fortes rafales qui soufflent en ce moment sur le pays, les départs de feu se multiplient. Les autorités grecques avaient d'ailleurs alerté sur la vigilance extrême à avoir ces prochains jours dans certaines régions pour éviter de nouveaux incendies, notamment dans l'Attique, la région qui entoure Athènes, dans le Péloponnèse ou en Crète, au sud du pays.

Des renforts français pour lutter contre le feu

Pour lutter contre les feux, la France a envoyé en renfort en Grèce deux Canadairs, des avions bombardiers d'eau, un avion de reconnaissance ainsi que 18 personnels de la sécurité civile. "A la demande du Président de la République, la Sécurité civile envoie une mission de soutien à la Grèce qui fait face à de très importants incendies, dans le cadre du mécanisme de protection civile de l’Union européenne", a précisé sur Twitter le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin. L'Italie a également envoyé deux avions pour aider la Grèce à circonscrire les incendies.

Face à l'urgence de la situation, le Premier ministre grec, Kyriakos Mitsotakis, a quitté précipitamment un sommet international à Bruxelles pour superviser les opérations de secours. Il faut dire que ces nouveaux feux rappellent de tragiques souvenirs dans le pays. En 2021, d'immenses incendies avaient fait trois morts, ravageant plus de 100.000 hectares de forêts. Et, en 2018, plus de 100 personnes sont mortes à Mati, près d'Athènes, dans le pire incendie meurtrier que ce pays a connu.


Theodore AZOUZE avec AFP

Tout
TF1 Info