Les incendies s'étendent rapidement dans l'est du Canada.
À son tour, le Québec est en proie à plus d'une centaine de feux.
L'évacuation de plus de 11.000 habitants a été ordonnée, face à des incendies gigantesques.

"Tabernacle, ça flambe ici !". C'est par cette expression imagée qu'une habitante du Québec commente les incendies qu'elle filme près d'une forêt en feu, alors qu'elle fuit le secteur en voiture. La nuit est rougie par les flammes qui s'approchent des habitations, comme on le voit dans la vidéo du 13h de TF1 en tête de cet article. Plusieurs communes du Québec sont désormais sous la menace des incendies gigantesques qui ravagent le Canada.

C'est une période effrayante pour beaucoup de gens, d'un océan à l'autre
Justin Trudeau, Premier ministre canadien

"C'est une période effrayante pour beaucoup de gens, d'un océan à l'autre", a déclaré le Premier Justin Trudeau. Le pays est en effet confronté à l'un des printemps les plus catastrophiques de son histoire sur le front des incendies, avec presque toutes les provinces concernées par des feux géants, qui ont forcé des dizaines de milliers de personnes à évacuer ces dernières semaines. 

"C'est un monstre", commente un pilote en survolant un des incendies en cours, dont les fumées tutoient les nuages. Après l'ouest du pays et les provinces de l'Alberta et de la Saskatchewan au début du mois de mai, c'est au tour de l'est, avec la Nouvelle-Écosse et maintenant le Québec, d'être touchés par d'immenses feux en raison d'un temps chaud et sec. Au total, plus de 2,7 millions d'hectares ont déjà brûlé en 2023 dans le pays, soit huit fois plus que la moyenne des 30 dernières années, selon les autorités canadiennes. Et il y a actuellement 214 incendies actifs dont 93 hors de contrôle sur l'ensemble du pays. 


La rédaction de TF1info | Vidéo : Florian Litzler, Delphine Xainte, Antoine Conil

Tout
TF1 Info