Un bombardement a fait des victimes dans la nuit de vendredi à samedi sur une base militaire en Irak.
Cette dernière abritait des troupes de l'armée et d'anciens paramilitaires pro-Iran du Hachd al-Chaabi.

Un bombardement a fait des victimes dans la nuit de vendredi à samedi sur une base militaire en Irak abritant des troupes de l'armée et d'anciens paramilitaires pro-Iran du Hachd al-Chaabi, ont rapporté des sources de sécurité dans un contexte régional déjà explosif.

Les États-Unis démentent être responsables des frappes

"Les États-Unis n'ont pas mené de frappes aériennes en Irak aujourd'hui", a réagi le Commandement militaire américain pour le Moyen-Orient (Centcom) sur X, peu après cette annonce.

Un responsable au ministère de l'Intérieur avait initialement fait état d'un bilan "d'un mort et de huit blessés" dans un "bombardement aérien". Mais le Hachd al-Chaabi, coalition de groupes armés pro-Iran a confirmé dans un communiqué des "blessés", sans en préciser le nombre, et des "pertes matérielles" dans une "explosion".

Celle-ci a touché ses locaux sur la base, précise l'organisation, en ajoutant qu'une "enquête préliminaire" avait été ouverte et des enquêteurs dépêchés sur le site. Ce développement en Irak intervient à un moment où les efforts diplomatiques se poursuivent pour éviter un embrasement du Moyen-Orient, sur fond de guerre à Gaza et de tensions ravivées entre Israël et l'Iran.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info