VIDÉO - Jordanie : l'explosion d'un conteneur rempli de gaz toxique fait treize morts au port d'Aqaba

Julien Vattaire (avec AFP)
Publié le 28 juin 2022 à 6h31, mis à jour le 28 juin 2022 à 9h07
JT Perso

Source : TF1 Info

En Jordanie, lundi, l'explosion d'un conteneur a entraîné le décès de 13 personnes.
Du chlore, un gaz toxique, s'est répandu aux alentours.
La situation est sous contrôle, et le gouvernement a lancé une commission d'enquête.

13 morts et plus de 250 blessés, parmi lesquels 123 sont toujours hospitalisés. C'est le bilan après qu'un conteneur s'est renversé dans le port d'Aqaba dans le sud de la Jordanie, ce lundi 27 juin. Dans sa chute, du chlore, un gaz toxique, s'est échappé. 

Les images publiées par la télévision d'État Al-Mamlaka montrent une grue qui transporte le conteneur, avant de le lâcher au-dessus du bateau. Après le choc, un épais nuage jaune s'est échappé instantanément. On y voit également des gens tentant de s'enfuir. 

Reprise des activité du port mardi

Le grand nombre de blessés a saturé les hôpitaux de ce port, l'un des principaux de la mer Rouge, qui est aussi une importante station balnéaire. Juste après l'explosion, les autorités ont invité les habitants à se confiner chez eux "par précaution". La substance répandue a également été qualifiée de "très dangereuse", mais le vent quasi inexistant a contribué à empêcher toute propagation lointaine du gaz, a affirmé un un responsable de l'autorité touristique et environnementale locale. 

"La situation à Aqaba est désormais sous contrôle", a déclaré le Premier ministre Bicher al-Khasawneh. Présent sur les lieux de l'accident, dans le sud de la Jordanie, le ministre a affirmé qu'il n'y avait pas de craintes que le gaz puisse atteindre les zones résidentielles. "Mais nous avons décidé d'isoler le secteur pendant encore quelques heures" par précaution.

Lire aussi

Il a ajouté avoir chargé le ministre de l'Intérieur, le général Mazen al-Faraya, de diriger l'enquête sur ce drame "regrettable", et de garantir "tous les moyens pour assurer la sécurité totale des employés dans les ports et toutes les précautions nécessaires en lieu de matières dangereuses". Selon le général Faraya, les activités du port doivent reprendre mardi, à l'exception de celles au quai 4, où a eu l'accident, pour "pouvoir assurer que l'endroit est totalement sûr".


Julien Vattaire (avec AFP)

Tout
TF1 Info