Elizabeth II : 70 ans de règne, un jubilé de platine historique

VIDÉO - Jubilé de platine : les chevaux, la grande passion de la reine Elizabeth II

M.G | Reportage TF1 Elise Stern, Lucie Barbazanges
Publié le 2 juin 2022 à 10h45, mis à jour le 2 juin 2022 à 10h54
JT Perso

Source : JT 20h WE

Les festivités du jubilé de platine de la reine commencent ce jeudi avec le traditionnel "Trooping the Colour", ou "salut aux couleurs".
Les chevaux de la garde royale font partie des stars de cette impressionnante parade, sous l'œil très attentif d'Elizabeth II.
La monarque voue une véritable passion aux équidés.

Un attachement qui ne faiblit pas au fil des années. Depuis toute petite, Elizabeth II éprouve une grande passion pour les chevaux : à huit ans, elle était déjà à son aise lors d'un événement équestre, comme le montrent les images d'archives du reportage du 20H de TF1 en tête de cet article. Un intérêt qui ne s'est ensuite jamais démenti. "Quand on la rencontre et qu'on lui parle, on oublie que c'est la reine. On voit juste quelqu'un qui aime ses chevaux, qui aime les chevaux en général. Elle aime être auprès d'eux et en parler", témoigne la dresseuse Louise Robson  dans cette vidéo.

Ces derniers mois, malgré ses problèmes de mobilité, la souveraine a continué d'honorer des événements de sa présence. En septembre dernier, elle s'est ainsi rendue à Kempton Park pour soutenir Fresh Fancy, l'un de ses chevaux, lors d'une nouvelle course. Une visite qui a porté ses fruits, puisque la monture a remporté la compétition. 

Plus de 100 chevaux et 9 millions d'euros de gains

Sa Majesté est propriétaire d'une écurie de course et de plus d'une centaine de chevaux répartis dans des écuries dans tout le pays. Ces animaux lui ont rapporté plus de 7,77 millions de livres sterling (soit près de 9 millions d'euros) en l'espace d'une trentaine d'année, comme le rapportait la presse britannique en 2019, reprenant un calcul donné par le site my.racing.com. 

Compétitrice, elle a fait gagner à ses chevaux plus de 1600 courses et a été elle-même cavalière jusqu'à plus de 90 ans. 

Logiquement, les chevaux auront donc une place privilégiée au cœur du jubilé de platine d'Elizabeth II. Une course hippique est prévue le samedi. Des défilés auront également lieu jeudi et dimanche.

Les longs (et lourds) préparatifs jusqu'au jour J

Avant le jour J, les sessions d'entraînement en uniforme se multiplient. "Les chevaux de la Reine", qui gardent les Palais royaux et escortent la monarque, doivent être impeccables. Les lieutenants inspectent les chevaux et les cavaliers avant chaque sortie dans les écuries londoniennes. Jusqu'à dix heures d'entretien par jour sont nécessaires. "On s'assure qu'ils ont été essuyés après l'exercice, bien nettoyés et brossés pour que leur robe soit brillante", assure le lieutenant Jérémy Buschell. 

La forge, installée sur place pour l'occasion, ne désemplit pas à quelques jours du jubilé. "C'est une fois dans une vie. Quand je quitterai l'armée, je pourrai dire que j'étais là. Que j'ai ferré les chevaux de la reine", se réjouit Nick Jackson, maréchal-ferrant. 

En cette année 2022, il n'est pas prévu que la reine mène elle-même à cheval le défilé de son anniversaire, comme elle l'a fait en 1969. Mais les soldats savent qu'elle suivra tout avec attention. "Sa majesté a un regard attentif sur ce que nous faisons. Elle connaît notre travail mieux que nous-mêmes", insiste Trooper Kane, un soldat. 

Lire aussi

C'est également la souveraine qui a approuvé le travail de Freddy Pask. Cet ancien militaire est désormais l'artiste officiel de ses écuries. Il suit les chevaux de la Reine partout. "C'est toujours un défi, mais c'est ce qui me plaît", souligne-t-il. "Vous commencez à repérer les personnalités des chevaux. Il faut vraiment bien les connaître pour bien les saisir et réussir à plaire à la Reine", ajoute-t-il avec un grand sourire.


M.G | Reportage TF1 Elise Stern, Lucie Barbazanges

Tout
TF1 Info