Ocean Viking : crise ouverte entre la France et l'Italie

VIDÉO - L’Ocean Viking, le navire qui sillonne la Méditerranée pour sauver les migrants naufragés

par Sylvia BOUHADRA
Publié le 30 juillet 2019 à 14h35, mis à jour le 12 novembre 2022 à 14h44
JT Perso

Source : Sujet JT LCI

L'Ocean Viking est au cœur de l'opération qui a conduit au débarquement de 230 migrants au port de Toulon.
Ce navire, affrété depuis 2019 par l'ONG SOS Méditerranée, est capable d'accueillir plusieurs centaines de naufragés.

Sa mission : venir en aide aux migrants naufragés en mer Méditerranée. L'Ocean Viking, navire humanitaire, est au cœur de l'opération qui a conduit, au terme de plusieurs semaines d'errance, au débarquement de 230 personnes au port militaire de Toulon ce vendredi. 

Le navire, qui vient de quitter les côtes varoises, est affrété depuis juillet 2019 par l'ONG SOS Méditerranée, à l'origine de ces opérations de secours en mer. Un pavillon norvégien de 69 mètres de long pour 15 mètres de large, construit en 1986, qui servait à l'origine de navire d'assistance aux plateformes pétrolières en mer du Nord. Il est manœuvré par une trentaine de personnes, dont neuf membres d'équipage, une équipe de secours et du personnel médical. 

L'Ocean Viking avait remplacé en 2019 l'Aquarius, navire humanitaire qui avait, selon l'association, permis de secourir près de 30.000 migrants naufragés au cours de ses trois ans de mission avant de cesser ses activités en décembre 2018.

Lire aussi

Le remplaçant de l'Aquarius

Plus petit et plus rapide que l'Aquarius, l'Ocean Viking est capable d'accueillir à son bord "plusieurs centaines de personnes en détresse", avait fait valoir auprès de TF1 Sophie Beau, la directrice générale de SOS Méditerranée, à l'occasion d'un reportage tourné en 2019 et visible dans la vidéo en tête de cet article. À son bord, quatre canots de sauvetage, un "hôpital", des hébergements, des espaces de stockage et une plateforme de débarquement sont installés 

" C’est un navire relativement récent, plus rapide, plus performant et plus robuste que l’Aquarius mais sans être trop gourmand en fioul", vantait auprès de TF1info Frédéric Penard, directeur des opérations de SOS Méditerranée. "Au-delà de ces critères nécessaires, l’Ocean Viking a une grosse valeur ajoutée : c’est déjà un outil de sauvetage. À l’origine, il est labellisé pour porter assistance aux plateformes pétrolières en urgence en cas d’incident majeur. On retrouve donc par exemple une passerelle très haute, avec une visibilité à 360 degrés sur l’horizon. Un outil idéal."

Depuis 2019, il a mené plusieurs missions, dont des opérations de sauvetage auprès de 296 personnes au large de la Libye et de Malte en juillet 2022 - accueillies en Sicile - et la dernière opération qui a abouti vendredi au débarquement à Toulon, une première en France. Les opérations à bord de ce navire coûtent 14.000 euros par jour, d'après l'ONG. 


Sylvia BOUHADRA

Tout
TF1 Info