Ukraine : une guerre partie pour durer

L’Université de Kharkiv de nouveau bombardée

Publié le 21 juin 2022 à 15h03, mis à jour le 21 juin 2022 à 17h13
JT Perso

Source : Le CLUB

Du côté de Kharkiv, les bombardements sont devenus quotidiens. C'est ce qu'affirme le maire de la ville.

Un balai à la main, Natalia s'active depuis déjà quelques heures. Originaire de Sloviansk, dans le Donbass, elle vit désormais à quelques pas de là. Elle tient à aider. "Je ne m'attendais pas à ce qu'ici soit comme ce que j'ai vécu à

Sloviansk en 2014", se désole-t-elle.

Ici, le missile a créé un cratère géant de quatre mètres de profondeur et le souffle de l'explosion a brisé toutes les fenêtres du bâtiment principal de l'université. À l'intérieur, l'ancien recteur de l'université constate l'ampleur des dégâts. C'est la deuxième fois que ce bâtiment a été touché depuis le début de la guerre. "On ne comprend pas pourquoi ils ont bombardé, il n'y a rien de militaire ici", confie Serhii Borovkov, l'ancien recteur.

Seul soulagement, la salle la plus précieuse de l'université a été préservée. Il s'agit d'un petit musée zoologique qui a plus de 100 ans. Mais dans les couloirs, un professeur n'a pas beaucoup d'espoir de voir l'université rouvrir à la rentrée.


La rédaction TF1 Info

Tout
TF1 Info