Guerre en Ukraine : pour les civils, la fuite ou le chaos

La contre-enquête de LCI à Krementchouk

Publié le 30 juin 2022 à 9h29
JT Perso

Source : Le 9h/12h

Charline Hurel et Axel Charles-Messance sont à Krementchouk pour LCI. Ils ont mené l'enquête sur la destruction d'un centre commercial ukrainien par un tir de missile russe.

Était-ce une erreur de cible ou un tir volontaire ? C'est la question qui se pose après le drame de Krementchouk. Deux missiles ont été tirés dans la ville, centre de l'Ukraine. La galerie marchande n'était pas fermée. Il n'y avait aucune preuve, aucun signe de dépôt d'armes. Pourtant, les Russes ont affirmé que le bâtiment était fermé. Des clients ont dévoilé des tickets de caisse pour montrer qu'ils ont effectué des achats dans le magasin le matin, bien avant les frappes.

Charline Hurel et Axel Charles-Messance se sont rendus dans l'entrepôt, à moins de 300 mètres du centre commercial. Ils ont trouvé des machines pour entretenir ou réparer l'asphalte, spécialité de l'entreprise. A proximité du lieu de l'impact se trouve quelques engins, du matériel qui a pu être sauvé et beaucoup de débris. "Il n'y a pas de munition, 100% sûr, 200% même", affirme une personne interrogée. Du côté du centre commercial, l'arrière du bâtiment est détruit par ce qui semble être une explosion. Les pompiers sont à pied d'œuvre pour éteindre l'incendie et retrouver des personnes disparues.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info