Le WE

Le Darjeeling, l'or vert de l'Himalaya

Publié le 16 mai 2021 à 13h14
JT Perso

Source : JT 13h WE

C'est au cœur de l'Himalaya que l'on cultive l'un des thés les plus chers au monde. Le Darjeeling doit sa réputation à la finesse de son goût.

C'est un trésor niché à 2 000 mètres d'altitude au pied de l'Himalaya, une variété de thé parmi les plus nobles et raffinés au monde : le Darjeeling. Cultivé depuis 150 ans, on le surnomme le "champagne des thés noirs". Les feuilles, d'une extrême fragilité, sont récoltées une à une par des cueilleuses.

La première récolte, la plus prestigieuse, a lieu en hiver. Près de 10 000 tonnes sont glanées chaque année. Et pour préserver les arômes contenus dans les feuilles, chaque minute compte. Pour produire un kilo de ce précieux breuvage, cinq kilos de feuilles sont nécessaires.

Ici, 80% de la production est envoyée hors d'Inde, direction l'Europe et le Japon. Importé par les colons anglais, ce thé a façonné le paysage et l'économie de toute une région. Il fait vivre plus de 100 000 familles. Face aux nombreuses contrefaçons, le mot Darjeeling est devenu une marque certifiée. Il est ainsi le seul thé au monde détenteur d'un label européen. En moyenne, cet or vert coûte entre sept et 400 euros le kilo.


La rédaction TF1 Info

Tout
TF1 Info