Elizabeth II, 1926-2022

Le jour où… Nicolas Sarkozy et Carla Bruni furent reçus par Elizabeth II au château de Windsor

TF1info | Reportage : Noé Gandillot
Publié le 9 septembre 2022 à 20h58
JT Perso

Source : TF1 Info

En mars 2008, Nicolas Sarkozy est président depuis moins d'un an, lorsqu'il est reçu par la reine.
Hôte de Windsor pour une nuit, il garde un souvenir ému de cette visite d'État.

En mars 2008, Nicolas Sarkozy effectue la première visite d'un chef d'État français en Grande-Bretagne depuis celle de Jacques Chirac en 1996. Le travailliste Gordon Brown est Premier ministre, et des discussions sont prévues autour de l'engagement en Afghanistan et de l'immigration illégale par la Manche. Des sujets qui intéressent moins la presse britannique que Carla Bruni, l'épouse de Nicolas Sarkozy depuis le mois précédent, et véritable vedette de ce déplacement présidentiel. 

Nicolas Sarkozy a reçu une équipe de TF1 pour évoquer ce souvenir marquant, dans un entretien que vous pouvez retrouver en tête d'article. Les ors de la monarchie britannique, le faste de Windsor, mais surtout la force incomparable d'Elizabeth II. 

"Le souvenir que j'ai avec elle, et qui est pour moi inoubliable", commence l'ancien président français, "c'est quand elle nous attend, Carla et moi, à l'entrée de Windsor, avec deux magnifiques carrosses, le mien tiré par huit chevaux blancs, celui de Carla et du prince par huit chevaux noirs". Nicolas Sarkozy prend place à côté de la reine dans le premier, pour une déambulation d'un quart d'heure où il imite chaque geste de la reine, comme le lui avait conseillé le protocole. "C'étaient des moments extraordinaires", s'amuse-t-il aujourd'hui.

DARREN STAPLES / POOL / AFP

Il reste ébloui d'avoir eu l'occasion de dormir au château de Windsor, dans une suite qu'Elizabeth II leur a fait visiter en personne, "y compris la salle de bains". La reine vient les chercher à 20 heures pour le dîner, et Nicolas Sarkozy se souvient avoir attendu derrière la porte un quart d'heure avant, au bras de Carla. La splendeur du château de Windsor s'étale lors du banquet d'État, avec une "table de 160 mètres de long", selon l'ancien président (elle ne mesure en réalité que 175 pieds, soit la longueur très respectable de 53 mètres, NDLR).

Lire aussi

L'ancien président français se remémore une conversation riche avec la reine tout au long de la soirée : "Elle a tout vécu, elle connaît tout le monde". Et lorsqu'il lui a demandé si elle était parfois fatiguée- Elizabeth II allait alors sur ses 82 ans- elle lui répondit : "Bien sûr ! Mais je ne le montre jamais". "C'était la reine", conclut Nicolas Sarkozy.


TF1info | Reportage : Noé Gandillot

Tout
TF1 Info