VIDÉO - Les chrétiens ne sont plus majoritaires en Angleterre, selon le dernier recensement

V.M
Publié le 1 décembre 2022 à 12h05
JT Perso

Source : TF1 Info

La part de la population se définissant comme chrétienne a chuté de 13 points en dix ans en Angleterre et au pays de Galles, selon le dernier recensement.
Éléments d'explication.

L'Angleterre et le pays de Galles sont-ils en train de perdre leur population chrétienne ? Oui, à en croire le dernier recensement de la population, qui remonte à 2021. Selon les données qui viennent d'être publiées, la population se définissant comme chrétienne a chuté de 59,3% en 2011 à 46,2% dix ans plus tard. Pour la première fois dans l'histoire du pays, dont la religion d'État est l'anglicanisme, moins de la moitié de la population se perçoit ainsi comme chrétienne. 

À l'inverse, la proportion de la population qui se revendique comme n'ayant "pas de religion" grimpe à 37,2%, soit un bond de 12 points au cours de la décennie écoulée. 

La part de la population se déclarant musulmane est passée, quant à elle, de 4,9% en 2011 à 6,5% en 2021, selon le recensement. Arrivent ensuite les hindous, qui représentent 1,7% de la population, contre 1,5% dix ans plus tôt. 

Des explications diverses

Ce déclin s'explique par des facteurs démographiques, a expliqué lors d'un briefing du Religion Media Centre la Pr Linda Woodhead du King's College de Londres. Mais aussi, selon lui, par le manque de transmission du christianisme entre les générations, transmission qui se fait "plus efficacement" dans l'islam et l'hindouisme. 

Une autre cause a également été avancée : un effet Brexit, qui aurait entraîné une diminution drastique de l'immigration d'origine catholique européenne, dont l'immigration polonaise. 

L'autre volet du recensement traduit une diversification de la population. Si elle s'identifie très majoritairement comme blanche, cette part connaît une diminution continue (81,7% en 2021, contre 86% en 2011). Le deuxième groupe ethnique regroupe les Asiatiques - terme qui au Royaume-Uni désigne en premier lieu les populations originaires du sous-continent indien - Asiatiques britanniques ou Asiatiques gallois, qui représentent 9,3% de la population et a connu la hausse la plus importante (contre 7,5% en 2011). Les populations "noires, noires britanniques, noires galloises, caribéennes ou africaines" s'élèvent à 4%, contre 3,3% il y a 10 ans.


V.M

Tout
TF1 Info