VIDÉO - Les plus belles (et étonnantes) histoires de bouteilles à la mer

par La rédaction de TF1info | Reportage vidéo Marine Giraud et Xavier Beaumel
Publié le 24 novembre 2023 à 16h33
VIDÉO - Les plus belles (et étonnantes) histoires de bouteilles à la mer
Source : Getty Images/iStockphoto

Début novembre, une famille a découvert une bouteille à la mer sur une plage de l'île de Noirmoutier, avant de retrouver sa propriétaire à l'autre bout de l'Atlantique.
Cette belle histoire, racontée par le JT de TF1, est loin d'être la seule de ce type.
On en retrace cinq autres particulièrement marquantes.

Début novembre, un père de famille vendéen et ses fils sont sortis se promener sur une plage de l’île de Noirmoutier (Vendée), lorsqu'un "reflet brillant" dans le sable a retenu leur attention : "J'ai vu une bouteille, et c'est là que j'ai vu qu'il y avait le mot dedans", explique le papa dans le reportage de TF1 en tête de cet article. Le début d'une belle histoire qu'on vous raconte aussi dans l'article ci-dessous.

C'est loin d'être la première fois que ce genre d'aventure se produit. La preuve en cinq histoires marquantes.

Une bouteille devenue bouée de sauvetage

En 1987, c'est grâce à une bouteille jetée à la mer qu'une famille vietnamienne a pu arriver aux États-Unis, où les attendait un couple d'Américains avec un appartement aménagé et un emploi. Des années plus tôt, fin 1979, Dorothy et John Peckham avaient participé à une croisière vers Hawaï et s'étaient amusés avec d'autres passagers à jeter une bouteille à la mer. Ils y avaient glissé un message et un billet d'un dollar. Trois ans plus tard, en 1982, ils ont reçu une lettre d'un réfugié vietnamien venant d'arriver en Thaïlande sur un bateau. Hoa Van Nguyen avait ramassé la bouteille alors qu'il se trouvait à bord, elle avait parcouru près de 15.000 kilomètres. 

Pendant les années qui ont suivi, les Peckham ont maintenu une correspondance avec cet homme, qui vivait dans un camp de réfugiés et leur a demandé de l'aide pour émigrer aux États-Unis. Avec l'aide des services catholiques, les Peckham ont ainsi fait venir Hoa Van Nguyen, alors âgé de 31 ans, et sa famille aux États-Unis, lui ont loué un appartement et lui ont trouvé un emploi.

Une œuvre d'art à l'intérieur

En octobre 2013, l'artiste-peintre américain George Boorujy a lancé dans la baie de New York une bouteille finalement retrouvée deux ans et demi plus tard, et 5700 kilomètres plus loin, sur une plage d'Aquitaine par... une artiste-peintre charentaise. Les grandes marées avaient jeté la bouteille sur une plage de La Tremblade, en Charente-Maritime, où Alain et Brigitte Barthélémy, un couple de retraités, l'ont retrouvée en février 2016, en se promenant avec leur chien Elton. La femme était intriguée par le flacon incrusté de coquillages, et portant l'inscription : "New York Pelagic". Le couple a alors découvert à l'intérieur deux parchemins : le premier était le dessin d'un cormoran réalisé par l'expéditeur et le second, une lettre dactylographiée félicitant les découvreurs d'avoir trouvé la bouteille.

"Nous sommes actuellement en vacances"

En 2017, une bouteille à la mer envoyée par un couple britannique depuis l'île grecque de Rhodes a traversé la Méditerranée avant de s'échouer sur une plage de Gaza. Jihad al-Soltan, un pêcheur de l'enclave palestinienne sous blocus, avait trouvé cette bouteille mi-août alors qu'il pêchait. Sa famille a contacté les auteurs du message que renfermait la bouteille, une femme britannique, Bethany Wright, et son compagnon Zac Marriner, en leur écrivant à l'adresse email ajoutée à leur lettre. La bouteille avait été jetée à la mer deux mois plus tôt, alors que le couple était en vacances sur l'île grecque. "Nous sommes actuellement en vacances à Rhodes et nous aimerions savoir jusqu'où cette bouteille peut aller, même si ce n'est que sur la plage la plus proche", était-il écrit dans le message. 

"Bien le bonjour !"

En 2019, un Américain ramassant du bois sur une plage en Alaska a trouvé une bouteille contenant un message écrit il y a un demi-siècle par un marin russe. "Bien le bonjour ! Du vaisseau-mère de la Flotte d'Extrême-Orient le VRXF Soulak", indiquait le message, roulé dans la bouteille fermée par un bouchon en plastique. "Nous vous souhaitons une bonne santé, une longue vie et une bonne navigation. 20 juin 1969". Une chaîne de télévision russe, Rossiya 1, s'est alors rendue à l'adresse de l'expéditeur à Vladivostok. Ses journalistes sont ensuite remontés jusqu'à un capitaine de la marine soviétique à la retraite, Anatoli Botsanenko, qui avait navigué en 1969 sur le Soulak alors qu'il avait 35 ans.

"Mon cœur s'est brisé en deux"

En juillet 2019, une bouteille jetée à l'eau par la mère d'une victime de l'attentat de Manchester de 2017, rendant hommage à sa fille décédée à l'âge de 14 ans, a été retrouvée sur une plage du sud de l'Italie. La bouteille, fermée hermétiquement avec un bouchon en cire, portait une étiquette avec la photo de la jeune fille souriante surmontée de la mention "A la mémoire affectueuse de Sorrell Leczkowski, 5 février 2003 - 22 mai 2017". Elle a été récupérée sur une plage de la région des Pouilles par le maire de la petite commune italienne de Morciano di Leuca. "Au moment où tu es morte, mon cœur s'est brisé en deux", pouvait-on lire dans un mot signé "Maman". "Un côté est plein de douleur, l'autre est mort avec toi". La bouteille contenait aussi un bracelet violet gravé au nom de l'adolescente, qui vivait dans une banlieue de Leeds (nord de l'Angleterre).


La rédaction de TF1info | Reportage vidéo Marine Giraud et Xavier Beaumel

Tout
TF1 Info