Brexit : goodbye United Kingdom

Londres : pourquoi les Français font leurs bagages

Publié le 5 juillet 2021 à 20h19, mis à jour le 5 juillet 2021 à 23h42
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

Depuis l'entrée en vigueur du Brexit, le 1er janvier dernier, les Français qui vivent de l'autre côté de la Manche sont nombreux à vouloir revenir. Pourquoi vivre et travailler à Londres quand on est Français est devenu très difficile ?

Au Royaume-Uni, pays d'Europe le plus meurtri par le coronavirus, le variant indien fait peser le risque d'une nouvelle vague. En un an, plus de 1 300 000 travailleurs étrangers ont quitté l'Angleterre. Rien qu'à Londres, 700 000 expatriés sont partis. La communauté française a diminué de 2,3 % l'année dernière. Une tendance qui se confirme en 2021 dans le carnet de commandes de Frédéric Desaunay, gérant de DEDE Transports. Sa société de déménagement entre la France et l'Angleterre est submergée par les demandes.

Des départs qui vont se répercuter sur l'économie britannique. Saucisson, fromage, champagne sont à la carte des quatre restaurants et boutiques londoniens de l'enseigne française "Champagne+Fromage". Les employés bleus blanc rouge sont forcément très recherchés, mais pour les Européens, s'installer au Royaume-Uni est devenu plus compliqué à cause du Brexit.

Depuis janvier, les Français doivent demander un visa pour travailler. Et pour s'installer, il faut désormais un test d'anglais, un salaire annuel d'au moins 29 000 euros et le courage de se lancer dans des démarches administratives longues et coûteuses. Un nouveau système qui pourrait pénaliser des secteurs d'activité qui comptent sur les travailleurs étrangers : hôtellerie, restauration, bâtiment, transport ou encore garde d'enfant.


La rédaction TF1 Info

Tout
TF1 Info