VIDÉO - Mannequin aux jambes poilues chez Adidas : Arvida Byström est la cible de menaces de viol

Christopher QUAREZ
Publié le 7 octobre 2017 à 20h54
VIDÉO - Mannequin aux jambes poilues chez Adidas : Arvida Byström est la cible de menaces de viol

Source : Instagram

AFFLIGEANT - Arvida Byström, mannequin suédois et féministe engagée, est la cible de menaces de viol depuis son apparition remarquée dans une campagne de publicité pour Adidas. Cette dernière a posé avec des jambes non-épilées, ce qui n'est pas du goût de tous les internautes.

Une robe rose, des superstars pastelles aux pieds et… des jambes poilues. La nouvelle campagne publicitaire de la marque aux trois bandes, dévoile fin septembre, a beaucoup fait réagir ces dernières semaines. Le modèle, Arvida Byström, mannequin suédois et féministe engagée, se retrouve sous le feu des projecteurs. "Je pense que n'importe qui peut être féminin, mais dans la société d'aujourd'hui, nous avons peur de ça", déclare-t-elle dans ce spot vu plus de 600.000 fois.

"J'envoie de l'amour"

Ce n’est pas la première fois que la jeune femme de 26 ans pose de la sorte. Sa puberté, sa cellulite, ses aisselles mal rasées,  sur les réseaux sociaux, elle ne cache aucun défaut, comme un pied de nez à tous les clichés de notre société. Mais son apparition dans le spot Adidas l’a naturellement exposée davantage à la critique. 

"Ma photo a reçu beaucoup de commentaires agressifs la semaine dernière. Je suis blanche, sans handicap (…) avec comme seul détail non-conforme quelques poils sur mes jambes. J'ai littéralement reçu des menaces de viol dans ma boîte de messages personnels. Je ne peux même pas imaginer ce que c'est de ne pas avoir tous ces privilèges et essayer d'exister dans ce monde. J'envoie de l'amour, essayez de vous rappeler que tout le monde ne vit pas les mêmes expériences personnelles", a-t-elle publié sur son compte Instagram. 

Harcèlement: le cybersexisme, la nouvelle discrimination sur internetSource : Sujet JT LCI
Cette vidéo n'est plus disponible

Des commentaires haineux qui ont toutefois laissé place à des messages de soutien : "Merci aussi pour tout l'amour, j'en ai reçu beaucoup aussi".


Christopher QUAREZ

Tout
TF1 Info