Massacre de Boutcha : un officier supérieur russe identifié ?

TF1 | Reportage S. Chevallereau, P. Marcellin
Publié le 7 avril 2022 à 20h06, mis à jour le 8 avril 2022 à 12h20

Source : JT 20h Semaine

L'enquête se poursuit à Boutcha pour déterminer les circonstances exactes du massacre des civils dans cette région.
Des militants ukrainiens croient avoir identifié le régiment et même le nom de l'officier qui dirigeait les opérations.

Cet officier russe est-il à l'origine du massacre de Boutcha ? Azatbek Omurbekov, filmé par la télévision russe avant la guerre, commande un bataillon présent dans la ville de Boutcha au mois de mars. C'est ce qu'affirment des activistes ukrainiens qui ont rendu public son identité ; son adresse et même son numéro de téléphone sur un télégramme le surnommant le "boucher de Boutcha".

Le groupe de journalistes indépendants, experts militaires et citoyens bénévoles a collecté des indices en ligne et sur place. Il révèle notamment que l'officier a été béni par l'Église orthodoxe, trois mois avant le début de la guerre. Il aurait alors déclaré : "Avec la bénédiction du Tout-Puissant, nous espérons réaliser les mêmes choses que nos ancêtres ont réalisées". 

"A-t-il ordonné le massacre des civils ? A-t-il laissé faire ? Dans les deux cas, sa responsabilité serait engagée", comme l'explique Pierre Servent, consultant Défense TF1-LCI.

La Cour Pénale Internationale a ouvert une enquête sur de potentiels crimes de guerre commis par les Russes en Ukraine. De son côté, la presse allemande assure que les services de renseignements allemands ont intercepté des communications entre soldats russes, prouvant l'exécution délibérée des civils.


TF1 | Reportage S. Chevallereau, P. Marcellin

Tout
TF1 Info