Le cyclone Freddy continue de faire d'énormes dégâts : depuis plus d'un mois, il traverse l'océan Indien de l'Australie au Mozambique.
Un cyclone tropical à la longévité record pour ce type de phénomène météorologique.

Il fut l'un des événements climatiques les plus imprévisibles de l'histoire. Le cyclone Freddy a déjà tué près de 100 personnes au Malawi. Désemparée, la population de l'un des pays les plus pauvres du monde vit au rythme des coulées de boue meurtrières. "Le cyclone vient de toucher ma ville, vous voyez, il y a déjà des destructions, mais on ne sait pas du tout ce qu'il va se passer dans les prochaines heures", explique un habitant. 

Freddy représente bien un cyclone que l'on peut attendre dans les années à venir. C'est-à-dire, un cyclone qui va durer longtemps et qui va se recharger en énergie sur l'océan
Françoise Vimeux, directrice de recherche à l'Institut de Recherche pour le Développement (IRD)

Freddy n'avait fait que des dégâts matériels à La Réunion et aurait dû s'éteindre depuis bien longtemps. Il prend naissance le 6 février dernier au large de l'Australie, et gagne en puissance en traversant l'océan Indien jusqu'à frapper Madagascar le 21 février. On croit sa course finie au Mozambique trois jours plus tard, mais il repart en sens inverse, encore plus violent, et vire vers le Malawi.

Un phénomène inédit provoqué par un océan beaucoup plus chaud que d'habitude. "Freddy représente bien un cyclone que l'on peut attendre dans les années à venir. C'est-à-dire, un cyclone qui va durer longtemps et qui va se recharger en énergie sur l'océan", explique Françoise Vimeux, directrice de recherche à l'Institut de Recherche pour le Développement (IRD). Le typhon le plus long de l'histoire avait duré 31 jours en 1994. Freddy, lui, est actif depuis plus de 35 jours.


La rédaction de TF1info | Reportage Benoit Christal, Thomas Misrachi

Tout
TF1 Info