VIDÉO - Mexique : 10 militaires tués lors de l'arrestation du fils du narcotrafiquant "El Chapo"

M.G avec AFP
Publié le 6 janvier 2023 à 16h05

Source : TF1 Info

Le Mexique a monté jeudi une opération pour arrêter Ovidio Guzman, l'un des fils du baron de la drogue Joaquin "El Chapo" Guzman.
10 militaires et 19 trafiquants présumés ont été tués lors de cette manœuvre.

Un lourd tribut. Au cours d'une opération audacieuse, déclenchée, ce jeudi à Culiacan (dans le nord-ouest du pays), une vaste opération militaire destinée à capturer Ovidio Guzman, l'un des fils du baron de la drogue Joaquin "El Chapo" Guzman. Les autorités ont réussi à mettre la main sur ce trafiquant, non sans pertes. Dix des soldats engagés sont ainsi tombés sous les balles ennemies. "Dix militaires (...) ont malheureusement perdu la vie dans l'exercice de leurs fonctions", a déclaré à la presse le secrétaire à la Défense Luis Cresencio Sandoval. Un haut gradé de l'armée figure parmi les victimes. 35 autres militaires ont été blessés par balle. 

Des victimes parmi les civils ?

En face, "19 morts" sont à dénombrer parmi les criminels présumés. En outre, 21 personnes ont été appréhendées. 

Par ailleurs, un avion de ligne et deux avions de l'armée de l'Air mexicaine ont été touchés par des projectiles quelques instants avant leur décollage, ont indiqué les autorités. Les appareils officiels "ont dû effectuer un atterrissage d'urgence, malgré le fait qu'ils avaient reçu un nombre important d'impacts", a indiqué le secrétaire à la Défense. Aucun de ces incidents n'a fait de blessés. "Nous n'avons aucune information concernant des civils qui auraient perdu la vie", conclut le gouvernement mexicain

À la tête de la faction Los Menores ?

Ovidio Guzman, alias "El Raton" ("la Souris"), a été arrêté dans cette capitale de l’État de Sinaloa puis a été transféré vers Mexico, où il a été entendu par le parquet. L’homme de 32 ans est accusé de diriger la "faction Los Menores, liée au cartel du Pacifique", autre nom du cartel de Sinaloa, a précisé Luis Cresencio Sandoval. 

Ce célèbre groupe de trafic de drogue a été fondé il y a près de 40 ans par "El Chapo", aujourd'hui emprisonné à vie aux États-Unis.

Ce coup de force intervient trois jours avant l'arrivée au Mexique du président américain Joe Biden, tandis que Washington offrait cinq millions de dollars pour la capture des fils du narcotrafiquant. 


M.G avec AFP

Tout
TF1 Info