VIDÉO - Mexique : scènes de chaos lors de l'arrestation d'un des fils du célèbre narcotrafiquant "El Chapo"

C.Q avec AFP
Publié le 6 janvier 2023 à 8h18

Source : TF1 Info

L’interpellation d’Ovidio Guzman, fils d’"El Chapo", a viré au drame avec un mort et une trentaine de blessés.
Le narcotrafiquant a été arrêté à Culiacan, au Mexique, puis a été transféré pour être entendu à Mexico.

Les forces de sécurité mexicaines ont capturé Ovidio Guzman, un des fils du célèbre baron de la drogue emprisonné aux États-Unis, Joaquin "El Chapo" Guzman. L’opération a été menée jeudi 5 janvier à Culiacan, dans le nord-ouest du pays, et a été suivie d'intenses échanges de tirs et d'incendies de véhicules, avec un bilan d'un mort et 28 blessés. 

Cette interpellation s’est déroulée dans une intense confusion, avec un avion de ligne touché par des échanges de tirs à l’aéroport et des véhicules incendiés. Un garde national a été tué et 28 personnes hospitalisées, a indiqué le gouverneur de l'État de Sinaloa, Ruben Rocha. Les vols ont ensuite été suspendus à Culiacan. 

Ovidio Guzman, alias "El Raton" ("la Souris"), a été arrêté dans cette capitale de l’État de Sinaloa puis a été transféré vers Mexico, où il a été entendu par le parquet. L’homme de 32 ans est accusé de diriger la "faction Los Menores, liée au cartel du Pacifique", autre nom du cartel de Sinaloa, selon le secrétaire mexicain de la Défense Luis Cresencio Sandoval. Le groupe a été fondé il y a près de 40 ans par "El Chapo", célèbre narcotrafiquant emprisonné à vie aux États-Unis.

Cette arrestation intervient trois jours avant l'arrivée au Mexique du président américain Joe Biden, tandis que Washington offrait cinq millions de dollars pour la capture des fils d’"El Chapo". Mais Mexico a nié que cette arrestation soit un geste de son gouvernement et exclu toute extradition "express" d'"El Raton". Selon plusieurs médias mexicains citant des sources fédérales, un autre chef du cartel de Sinaloa a été arrêté.


C.Q avec AFP

Tout
TF1 Info