Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Mutation du virus : le Danemark élimine ses visons

Publié le 6 novembre 2020 à 20h19, mis à jour le 6 novembre 2020 à 23h28
JT Perso

Source : JT 20h WE

Au Danemark, une nouvelle souche du coronavirus a été détectée chez les visons. Une mutation qui pourrait à terme rendre inefficace un futur vaccin. Le pays envisage d'abattre les animaux présents dans les élevages.

Le Danemark est le premier producteur au monde de fourrure de vison. Le pays a décidé de sacrifier plusieurs milliers d'élevages sur ordre des autorités sanitaires. Par mesure de précaution, 17 millions de bêtes vont être abattues. C'est une mesure radicale, un désastre pour les éleveurs de vison danois. Selon Jeppe Kofod, ministre des Affaires étrangères du Danemark, le Covid-19 avait déjà été trouvé dans ces animaux en juin. 216 cas de bêtes infectés ont été décomptés.

Au départ, ce sont des éleveurs qui ont infecté leurs visons. Ce n'est pas une surprise pour les scientifiques, car cet animal est très sensible aux virus respiratoires. D'ailleurs, d'autres cas avaient été signalés aux Pays-Bas cet été, ainsi qu'en Espagne et en Italie. Le problème au Danemark, c'est que le virus transmis par l'homme a muté chez le vison. Dans un deuxième temps, ce nouveau variant du virus a été transmis à son tour par les visons à douze personnes. Les personnes infectées l'auraient été en septembre. Depuis, il ne s'est pas répandu dans la population. Ce virus légèrement modifié n'est pas a priori par dangereux, mais il pourrait menacer la mise au point d'un vaccin. Par précaution, le gouvernement danois a décrété des restrictions de circulation ainsi que la fermeture de bars et de restaurants dans certaines communes.


La rédaction TF1 Info

Tout
TF1 Info