Ce jeudi 27 juillet, la France condamne fermement le coup de force au Niger et demande la libération du président séquestré.
Ce pays, jusqu'ici partenaire majeur pour Paris, pourrait basculer à l'image du Mali.
Sur place, une équipe de TF1 a pu constater que ce coup d'État reçoit de nombreux soutiens.

Le chaos règne à Niamey, capitale du Niger. Des véhicules des personnalités proches du pouvoir ont été incendiés et les bureaux du parti présidentiel saccagés. Des violences inattendues dans un pays, où sont statués  500 soldats français.

Dans la foule, de nombreux messages hostiles apparaissent. "À bas la France, s'il vous plaît, laissez-nous tranquille", lance un manifestant dans la vidéo en tête de cet article. 

1600 expatriés français au Niger

Leur cible principale est le président nigérian, Mohamed Bazoul. Il est séquestré dans sa résidence par la garde présidentielle. Au milieu de la nuit, des hommes, pourtant chargés de sa sécurité, affirment le renverser.

Après les violences, le calme semble précaire dans la capitale. Au total, 1600 expatriés y vivent mais n'ont pas reçu d'alerte sécurité de la part des autorités françaises. 

Le Niger, allié de la France, est le troisième pays du Sahel à connaître un coup d'État en trois ans, après le Mali et le Burkina Faso. Le dispositif militaire français sur place avait d'ailleurs été redéployé au Niger, pour lutter contre le terrorisme. Paris "condamne fermement le coup de force contre les autorités civiles et démocratiques" du Niger et appelle à la "libération du président Mohamed Bazoum et de sa famille" séquestrés par les putschistes, a déclaré jeudi le ministère français des Affaires étrangères.

Hier 26 juillet, les putschistes n'ont pas hésité à tirer en direction de la foule. Selon notre équipe sur place, le coup d'État reçoit de nombreux soutiens. Dans la foule, des drapeaux russes font également leur apparition aujourd'hui. Le Niger est aussi l'un des principaux fournisseurs d'uranium de la France.


La rédaction de TF1info TF1 | Reportage B. Christal, A. F. Lespiaut, F. Baudoux

Tout
TF1 Info