C'est dans la capitale écossaise que le corps de la souveraine sera transféré.
L'Écosse, qui a toujours eu une place particulière dans le cœur de la reine, a la lourde charge d'organiser la première étape de ces longues funérailles.

Le centre d'Édimbourg a été bouclé à toute allure. La capitale écossaise pleure la reine et se prépare à accueillir son cercueil. Le long d'une avenue, plus personne ne passe. Autour de la Cathédrale Saint-Gilles, les estrades sont en train d'être montées. La police écossaise s'est préparée depuis des années pour ce moment. Le nom de code est "Opération Licorne", comme l'animal mythique qui orne le blason écossais.

C'est dans la Cathédrale Saint-Gilles que le corps de la reine sera accueilli avant d'être envoyé à Londres. Mais avant cela, le cercueil doit arriver au palais de Holyrood, situé juste en bas de la rue. Des habitants, fleurs à la main, convergent vers le palais. Le corps de la reine devrait arriver le 11 septembre 2022, mais des centaines d’Écossais viennent déjà lui rendre hommage.

Pour eux, c'est une fierté d'organiser la première étape des funérailles pour leur reine au sang écossais. Le Parlement écossais reste suspendu. Des dizaines de milliers de personnes sont attendues ici ces prochains jours.

TF1 | Reportage J. Garro, Q. Trigodet


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info