Il voulait juste bâtir une petite cabane à l'arrière de son jardin, à Pombal, au Portugal.
Mais un Portugais a eu la surprise de tomber sur un os du plus grand dinosaure jamais découvert en Europe.

Pour les paléontologues, cette cage thoracique est la découverte d'une vie. Ils ne savent pas encore à quel animal appartiennent ces os, mais ils sont déjà conscients qu'ils n'ont jamais rien déterré d'aussi gros. Tellement grand qu'il faut la force de sept hommes pour déplacer cette côte de quelques mètres.

25 mètres de long, 12 mètres de haut

Joël Silva, le propriétaire du terrain, est à l'origine de cette fouille hors normes. C'est en lançant la construction d'un cabanon au fond de son jardin qu'il est tombé sur l'inimaginable. Joël appelle alors une équipe de scientifiques. Après plusieurs semaines de fouilles, ils livrent leur verdict. L'animal, qui se trouve sur les lieux depuis 150 millions d'années, appartenait à la famille des sauropodes, autrement dit les dinosaures au long cou. C'était un herbivore aux dimensions titanesque : 25 mètres de long, 12 mètres de haut, pratique pour aller chercher les meilleures feuilles tout en haut des arbres.

Cette excavation inespérée, Francisco Ortega et Pedro Mocho y ont participé. Dans leur laboratoire, ils nettoient et étudient les restes d'autres dinosaures. Aujourd'hui, ils sont formels, les os trouvés au Portugal sont hors catégorie. Des spécimens similaires ont déjà été retrouvés en Amérique. Une preuve de plus pour les paléontologues que les États-Unis ont un jour été nos voisins.

Joël n'a toujours pas construit son abri de jardin. Les fouilles pourraient reprendre d'ici quelques mois pour tenter de compléter le squelette du titan de Pombal.


La rédaction de TF1info | Reportage vidéo : Julien Garrel et Héloïse Lévêque

Tout
TF1 Info