Des inondations d'une ampleur inédite ont eu lieu en Nouvelle-Zélande.
Il n'avait jamais autant plu sur la ville d'Auckland, la ville la plus peuplée du pays.
Quatre personnes sont mortes. Les dégâts sont impressionnants.

Une maison s'est écrasée après un glissement de terrain. Un torrent de boue l'a emportée sur la route et créé la panique dans le voisinage. "C'est la maison d'une famille avec plusieurs enfants. Par miracle, tout le monde a pu sortir, mais c'était totalement fou", affirme une habitante.

L'état d'urgence décrété depuis vendredi

Le reportage en tête de cet article montre des images impressionnantes de villas au bord du gouffre. Dans l'une d'elles, un homme est mort. Il a été surpris par la montée des eaux. Même un gros train de marchandises transportant des troncs d'arbres a déraillé.

Auckland, 1,5 million d'habitants, est l'une des plus grandes villes de Nouvelle-Zélande. L'état d'urgence a été décrété depuis deux jours après des pluies diluviennes. Plusieurs routes ont été emportées par le torrent. Les habitants sont sous le choc après avoir vu leur ville entièrement inondée.

Profitant d'une accalmie, la solidarité entre sinistrés s'est organisée samedi. Beaucoup ont failli tout perdre, comme les propriétaires d'une salle de sport. "Nous venions d'ouvrir il y a un mois. Heureusement, il nous reste le matériel de musculation. Mais le bâtiment, lui, est très endommagé", indique le propriétaire.

Trois mille foyers sont toujours privés d'électricité, et Auckland reste en partie submergée. Des centres d'accueil d'urgence ont été installés. Les secours continuent de survoler la ville à la recherche de potentielles victimes. Ils doivent agir vite, parce que de nouvelles pluies torrentielles devraient avoir lieu dans les prochaines heures.


La rédaction de TF1info | Reportage Ignacio Bornacin

Tout
TF1 Info