Biden et Harris à la Maison Blanche

Pour les États-Unis de Biden, "les Européens sont ces cousins qu'on aime bien mais qu'on n'invite plus aux mariages"

TF1
Publié le 9 novembre 2020 à 11h30
JT Perso

Source : JT 20h WE

FOCUS - Les Européens n'ont pas attendu pour reconnaître la victoire de Joe Biden. Félicitations exprimées par l'Union européenne, mais aussi par la France, l'Italie, et l'Allemagne. Est-ce que cette victoire va vraiment changer quelque chose pour nous ?

Dans la forme, l'arrivée de Joe Biden à la tête de la première puissance mondiale va s'accompagner de changements, avec une méthode adoucie. La Maison Blanche vociférait, imprévisible sous l'ère Trump. Elle va désormais discuter. Mais sur le fond, les États-Unis resteront déterminés à servir leurs seuls intérêts. 

En matière commerciale par exemple, la guerre des taxes sur les ventes d'Airbus, d'acier, de vin et des fromages français, est bien antérieure à Donald Trump. Elle subsistera avec Joe Biden. Une guerre problématique parce que les États-Unis sont le premier marché à l'export de l'Allemagne et le second pour la France.

Restent inchangées aussi les sanctions frappant les entreprises françaises qui font du commerce avec les pays interdits par Washington, comme l'Iran ou la Russie. BNP Paribas avait par exemple dû payer une amende de neuf milliards de dollars, non pas sous la présidence Trump, mais sous celle d'Obama. 

Sur le plan stratégique, pour les États-Unis, l'Europe semble un peu le monde d'hier. Celui d'aujourd'hui, c'est l'Asie et sa croissance, c'est la rivalité avec la Chine pour la suprématie planétaire. Le basculement américain de l'océan atlantique vers le pacifique n'est pas prêt de s'interrompre. Mais il se fera désormais avec le sourire pour consoler les Européens, ces vieux cousins qu'on aime bien mais qu'on invite plus dans les mariages. 


TF1

Tout
TF1 Info