Ce vendredi matin, l'armée israélienne a annoncé avoir retrouvé les corps de trois otages dans la bande de Gaza.
Parmi eux, le Franco-Mexicain Orion Hernandez-Radoux.
Il était l'un des trois derniers otages français aux mains du Hamas.

Après de longs mois d'incertitudes, le corps inanimé d'Orion Hernandez-Radoux a été retrouvé. "Les corps de Hanan Yavlonka, Michel Nissenbaum et Orion Hernandez-Radoux ont été retrouvés jeudi soir lors d'une opération nocturne" dans le quartier de Jabalia, à Gaza, indique l'armée israélienne sur les réseaux sociaux. Les familles des défunts ont été "informées" de cette terrible nouvelle, ajoute-t-elle. "Selon des informations fiables en notre possession, il semble que les victimes aient été assassinées lors de l'attaque terroriste brutale du 7 octobre" et leurs corps ont ensuite été pris par des hommes du Hamas et emmenés jusqu'à Gaza, ajoute encore Tsahal, qui précise que les dépouilles ont été rapatriées en Israël. 

Père d'une petite fille de deux ans

Âgé de 32 ans, Orion Hernandez-Radoux est la 43e victime française des attaques sanglantes du 7 octobre dernier. Ce Franco-Mexicain avait été vu, pour la dernière fois, au festival Tribe of Nova, auquel il assistait. Sa présence à cet événement n'était d'ailleurs pas prévue et s'est décidée au dernier moment, rapporte Le Parisien. Au moment de son voyage en Israël, il était accompagné de sa compagne Shani Louk. Quelques heures seulement après le massacre perpétré par le Hamas, la jeune femme avait été filmée, le corps désarticulé et dénudé, à l'arrière d'un pick-up. Son corps a été retrouvé il y a quelques semaines.

Orion Hernandez-Radoux et sa compagne Shani Louk.
Orion Hernandez-Radoux et sa compagne Shani Louk. - Capture d'écran TF1

Orion Hernandez-Radoux, père d'une petite fille de 2 ans, travaillait dans l'événementiel et la musique. Quelques jours avant son enlèvement, il se trouvait en Grèce pour la préparation de son propre festival. "Il faisait également la promotion de l’art indigène mexicain du peuple Huichole (peuple vivant au centre-ouest du Mexique, ndlr), qui est de nature psychédélique et donc populaire sur la scène psytrance", note également Le Figaro

J'ai peur que mon fils soit le prochain
Esterel Yahalomi

Le président de la République Emmanuel Macron a réagi à l'annonce de ce décès. "J’apprends avec une immense tristesse la mort de notre compatriote Orión Hernández-Radoux, otage du Hamas depuis le 7 octobre. Je pense à sa famille et à ses proches. Nous sommes à leurs côtés", affirme-t-il, assurant que "la France reste plus que jamais engagée pour la libération de tous les otages"

À l'heure actuelle, deux ressortissants français demeurent portés disparus et détenus par le Hamas : Ofer Kalderon, 53 ans et Ohad Yahalomi, 49 ans. La mère de ce dernier a une pensée pour la famille du défunt. "Je veux dire à la maman d'Orion que je partage son chagrin, je lui souhaite d'être forte", soutient Esterel Yahalomi au micro de TF1. "Chaque jour qui passe est une torture. J'ai peur que mon fils soit le prochain", souligne-t-elle encore, la gorge nouée. 

À ce jour, 121 personnes demeurent retenues à Gaza. Au moins 37 d'entre elles sont décédées, selon l'armée israélienne. 


M.G | Reportage TF1 Lise CLOIX, Benoît CHRISTAL

Tout
TF1 Info