Le 20h

Référendums d'annexion : le coup de force de Vladimir Poutine

Publié le 20 septembre 2022 à 19h59, mis à jour le 21 septembre 2022 à 0h34
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

Vladimir Poutine soutient l'organisation de référendums dans plusieurs régions ukrainiennes pour les annexer à la Russie.
Les Occidentaux évoquent un simulacre de démocratie.
Emmanuel Macron dénonce une parodie.

Kherson, une ville ukrainienne occupée par l'armée russe, est à quelques km du front. Son gouverneur annonce un referendum imminent pour rejoindre la Russie. C'est une nouvelle étape dans la guerre. D'autres villes, d'autres régions contrôlées par les pouvoirs pro-russes ont fait la même déclaration ce mardi. Louhansk, Donetsk, Zaporijia et Kherson donc vont voter dès vendredi "pour" ou "contre" rejoindre la Russie. Peu de doute sur les résultats. Et en cas de victoire du "oui", ces milliers kilomètres carrés ukrainiens deviendront donc du point de vue de Moscou des terres russes. Des terres à défendre par tous les moyens. Vladimir Poutine va pouvoir mobiliser davantage de troupes.

Pour la communauté internationale, réunie à New York, c'est une nouvelle escalade. "Il s'agit d'une provocation supplémentaire qui à nos yeux ne donnerait lieu à aucune conséquence sur la position qui est la nôtre. La Russie doit quitter le territoire ukrainien. L'armée russe doit quitter le territoire ukrainien qui est un territoire souverain. Elle doit respecter les frontières qui sont internationalement reconnues" dénonce Emmanuel Macron.

D'abord prévus en novembre, ces referendums sont avancés précipitamment par les pouvoirs pro-russes. Possible signe de nervosité au moment où la contre-offensive ukrainienne gagne du terrain et reprend des villes stratégiques dans le Nord du pays.

TF1 | Reportage J. Garro


La rédaction TF1 Info

Sur le
même thème

Articles

Tout
TF1 Info