On sait désormais pourquoi la table utilisée lors de l'entretien entre les présidents français et russe était démesurément grande. Selon l'Elysée, ce n'est pas forcément le signe d'un accueil glacial de la part du chef du Kremlin.

Jamais une table diplomatique n'aura suscité autant de réactions et de parodies sur les réseaux sociaux. Pourquoi y a-t-il une telle distance entre Vladimir Poutine et Emmanuel Macron ? Depuis la pandémie, le président russe, âgé de 69 ans, impose à ses collaborateurs et à ses visiteurs des conditions sanitaires draconiennes, comme le raconte notre envoyée spéciale qui était dans l'avion du chef de l’État et de sa délégation.

À son arrivée à Moscou, le président français qui s'est déjà fait testé à Paris, refuse de se soumettre à un nouveau test PCR effectué par un médecin russe. Mais certaines agences de presse avancent une autre explication. "Nous ne pouvions pas accepter qu'ils mettent la main sur l'ADN du président", c'est ce qu'a dit un proche d'Emmanuel Macron.

L'ADN d'un président est-il un secret d’État ? Pour l’Élysée, seul le médecin personnel d'Emmanuel Macron est habilité à réaliser ce prélèvement. Pour Catherine Bourgain, nul besoin d'un test PCR pour récupérer de l'ADN. C'est sans doute le cas d'Emmanuel Macron qui a dîné avec Vladimir Poutine et qui a partagé une coupe de champagne russe avec lui.

T F1 | Reportage H. Bonnet, M. Chantrait


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info