REPORTAGE - Chine : comment le pays est devenu l'empire du solaire

par La rédaction de TF1 | Reportage Justine Jankowski, Marine Zambrano
Publié le 30 octobre 2023 à 10h32, mis à jour le 30 octobre 2023 à 10h52

Source : JT 20h WE

En Chine, l'équivalent d'un terrain de football de panneau photovoltaïque est installé toutes les heures.
L'empire du milieu est devenu de très loin le champion mondial du solaire.
Un titre obtenu grâce à des investissements pharaoniques.

Il colonise tout le paysage de Chine, sur d'immenses étendues de lac ou recouvrant le désert. Un seul parc photovoltaïque compte deux millions de panneaux solaires, l'équivalent de 740 terrains de football. Rien n'arrête la Chine dans sa course. D'ici la fin de l'année 2023, un chantier deviendra la plus grande centrale photovoltaïque et éolienne au monde.

45 milliards d'euros d'investissement

Pour comprendre cette frénésie, Haitai Solar, l'une des plus grandes usines du pays  ouvre exceptionnellement ses portes à une équipe du 20H de TF1. Au total, 42.000 pièces sont fabriquées chaque jour, sur treize lignes de production qui tournent 24 heures sur 24. "Je travaille de nuit parfois, de 16 heures à minuit" confie une employée dans la vidéo en tête de cet article. Mais la force de l'entreprise, ce n'est plus sa main-d’œuvre, car tout ou presque est automatisé, sous la surveillance de monsieur Xueseng Liu, responsable de production : "On a installé la 5G dans l'usine en plus de l'intelligence artificielle pour nos machines. Avant on avait environ 36 ouvriers sur une chaîne, maintenant, on n'en a plus que 20."

Le principal avantage compétitif de la Chine se cache à l'intérieur de chacune des cellules photovoltaïques. L'empire du milieu, premier producteur, premier exportateur aussi. Une cargaison se destine au marché chinois, mais aussi au Japon et à l'Europe Une concurrence risible pour Xueseng Liu. "Ce n'est pas que vous produisez moins que nous, c'est que vous êtes insignifiant", sourit-il dans la vidéo du 20H de TF1 en tête de cet article.

Le solaire inscrit depuis 2005, dans les plans quinquennaux du parti. En 16 ans à peine, la part chinoise dans la production mondiale est passée de 6% à 70%, grâce à un investissement colossal, 45 milliards d'euros, soit dix fois plus que l'Europe.


La rédaction de TF1 | Reportage Justine Jankowski, Marine Zambrano

Tout
TF1 Info