VIDÉO - Fusillade à Kansas City : le moment où la parade a basculé dans le chaos

par La rédaction de TF1info | Reportage Axel Monnier, Matthieu Derrien
Publié le 16 février 2024 à 12h03

Source : JT 20h Semaine

Un ou plusieurs tireurs ont ouvert le feu mercredi à Kansas City pendant la grande parade célébrant la victoire de l’équipe de football locale au Super Bowl.
Il y a au moins un mort et une trentaine de blessés, dont de nombreux enfants.
Les États-Unis sont encore sous le choc.

La parade touchait à sa fin quand les coups de feu ont retenti, mercredi à Kansas City (Missouri). Un million de fans se sont rassemblés pour fêter la victoire de leur équipe au Super Bowl. Les caméras de télévisions qui retransmettaient l'événement saisissent l’ampleur de la panique. "J'ai d'abord cru à des feux d'artifice et d'un coup, ma fille m'a dit 'Tous à terre !", témoigne une femme.

Profitant de la cohue, l’un des suspects, en blouson marron sur l'image, tente de s'enfuir. Deux hommes l’interceptent, le plaquent au sol, lui retirent son arme. Ce sont deux fans considérés aujourd’hui comme des héros. "Quand je l'ai plaqué, ça a fait tomber son arme. J'ai pas réfléchi. C'était vraiment instinctif. J'ai pas eu le temps d'hésiter. J'ai fait ce que j'avais à faire", explique-t-il dans la vidéo en tête de cet article.

Deux autres hommes ont été arrêtés grâce aux 800 membres des forces de l’ordre, présentes pour encadrer les festivités. Dans la foule se trouvaient beaucoup de familles, d’enfants. Les écoles avaient fermé pour laisser les élèves profiter de la parade.

Une mère de famille de 44 ans a été tuée. Parmi les blessés, pour moitié il s’agit d’enfants âgés de huit à quinze ans. Un simple différend entre les trois suspects, armés pour certains d'entre eux, est à l’origine de la fusillade. 

Le Missouri dispose d’une législation très permissive en matière d’armes. Il s’agit déjà de la 48e tuerie aux États-Unis en 2024.


La rédaction de TF1info | Reportage Axel Monnier, Matthieu Derrien

Tout
TF1 Info