Le Royaume-Uni pourrait progressivement devenir un pays sans tabac.
Les députés ont voté en faveur d'un projet de loi selon lequel les jeunes nés après 2009 ne se verront jamais vendre légalement de cigarettes.
L'éventuelle adoption définitive du texte suscite des réactions tant en Angleterre qu'en France.

Les fumeurs britanniques seraient-ils bientôt une espèce en voie de disparition ? C'est en tout cas une possibilité, alors que les députés d'Outre-Manche ont voté mardi en faveur d'un projet de loi selon lequel toute personne née après le 1ᵉʳ janvier 2009 se verra interdite d'acheter du tabac, et ce pour le reste de sa vie. La loi pourrait être appliquée à partir de 2027, ce qui veut dire que tous les jeunes alors âgés de 15 ans ou moins ne pourront jamais acheter légalement des cigarettes dans un bureau de tabac britannique. 

 Selon un premier sondage, six Britanniques sur dix sont pour cette interdiction, mais rien ne précise la date de naissance des personnes interrogées. "Je pense que c'est bien mieux pour les jeunes qui ont vu leurs parents fumer", estime dans le reportage du JT de TF1 en tête de cet article l'un d'entre eux. "C'est une très bonne idée, vraiment", abonde un second, tandis qu'un troisième en déduit : "Ça veut dire que mes enfants ne pourront jamais fumer, et puis ça sauverait des milliers de vies".

Un projet envisagé puis abandonné en Nouvelle-Zélande

Ce projet de loi radical présenté par le gouvernement britannique recueille toutefois des avis plus mitigés en France. "C'est vrai que c'est une atteinte à la liberté mais à titre personnel, je suis pour", réagit une retraitée au micro de TF1. Des deux côtés de la Manche, la même crainte : être infantilisé par l’État. "Objectivement c'est une question de santé publique, après est-ce qu'on interdit l'alcool pour autant, non je ne serais pas forcément pour", nuance un autre passant quand un troisième estime pour sa part qu'il serait plus simple "dans ce cas qu'ils arrêtent de vendre des cigarettes". Un dernier lance : "c'est les parents qui devraient être plus responsables de leurs enfants".

À titre de repère, près de 80.000 personnes meurent chaque année des conséquences du tabagisme au Royaume-Uni contre 75.000 dans l'Hexagone. Le projet britannique, lui, doit être encore définitivement adopté par le Parlement. Pour l'heure, pour acheter une cigarette outre-Manche, une seule condition : avoir plus de 18 ans. 

 

À noter qu'avant le Royaume-Uni, la Nouvelle-Zélande avait fait voter en 2022 au Parlement un texte similaire, interdisant la vente de cigarettes à toute personne née après 2008. Mais fin 2023, le nouveau gouvernement conservateur a annoncé l'abandon de ces mesures pionnières. 


La rédaction de TF1 | Reportage Florence de Juvigny, Léa Merlier, Michael Merle

Tout
TF1 Info