Au Mexique, une tempête de grêle a frappé la ville de Puebla, à l'est de la capitale.
Un phénomène rare qui a transformé les rues en torrent de glace.
Ce violent orage fait suite à une vague de chaleur sans précédent.

Les habitants de Puebla tentent de se frayer un chemin parmi les tonnes de glace accumulées dans les rues. Quelques heures avant, une violente tempête de grêle s'abattait sur cette ville au sud-est de la capitale. Un déluge continu qui a transformé les rues en torrents de glace. 

De nombreux dégâts

Aucun blessé n'est à déplorer, mais on dénombre plusieurs pannes de courant et de nombreux dégâts avec des poteaux et des arbres arrachés par la tempête. Le toit d'une maison s'est même effondré sous le poids de la grêle. Son occupante témoigne : "Il a commencé à pleuvoir très fort. Comme vous pouvez le voir, tout est détruit. Ma fille a dit : 'sauvons-nous !' Tout a commencé à s'effondrer et nous avons couru chez mon cousin pour nous abriter", raconte-t-elle dans la vidéo de TF1 ci-dessus.

Cette tempête était totalement inattendue. D'autant que le contraste est saisissant. À quelques kilomètres, à Mexico, les habitants suffoquent. La capitale a même enregistré un nouveau record de chaleur avec 34,7 degrés, observé ce samedi 25 mai. Au sud, dans la région de Tabasco, les singes tombent même des arbres par dizaines, déshydratés.

En moins de trois mois, la vague de chaleur a déjà tué 48 personnes. Les scientifiques de l'Université nationale autonome du Mexique ont averti mercredi que la chaleur pourrait encore s'intensifier au cours des deux prochaines semaines et continuer à battre des records.


V. F | Vidéo : L. Cloix, M. Stavelot

Tout
TF1 Info