VIDÉO - "Assez incroyable" : des expatriés français au Japon témoignent après les 21 séismes

par La rédaction de TF1info | Vidéo TF1 Antoine Bourdarias, Maxime Laurent
Publié le 1 janvier 2024 à 13h46, mis à jour le 1 janvier 2024 à 14h09

Source : TF1 Info

Le Japon a affronté ce lundi une série de puissants séismes, 21 secousses au total, dont l'une de magnitude 7,6.
Aucun bilan humain n'a pour l'heure été communiqué, mais l'alerte au tsunami a été levée.
Le JT de TF1 a pu joindre des expatriés français sur place.

Les rayons entiers d'un supermarché secoués de gauche à droite, des panneaux de signalisation ferroviaire qui se balancent très violemment, les clients d'un bowling qui se réfugient tous sous les tables. Comme sur les images qui ouvrent la vidéo du JT de TF1 ci-dessus, un peu partout dans le centre du Japon, les habitants ont subi de longues secousses ce lundi, parfois pendant plusieurs dizaines de secondes. 

Notre équipe a pu contacter un Français expatrié au Japon. Il était dans son appartement lors de la première secousse. "Je pense que j'ai mis quelques secondes, trois ou quatre secondes, pour comprendre ce qui se passait, en voyant notamment le linge qui était étendu et que je voyais balloté. Le bâtiment en fait bougeait lui-même, raconte Thibault Hébert depuis Kyoto. C'était assez incroyable à ressentir".  

La crainte de nouvelles répliques

Il était 16 heures lorsque la terre s'est mise à trembler : un séisme très puissant, de magnitude 7,6, suivi d'une vingtaine de répliques. Dans la préfecture d'Ishikawa, certaines bâtisses se sont effondrées. L'épicentre se situe sur la péninsule de Noto, dans le centre du pays. L'alerte au tsunami, déclenchée pendant plusieurs heures, a finalement été levée. La menace est "largement écartée", a déclaré le Centre d'alerte aux tsunamis dans le Pacifique, basé à Hawaï, après que des vagues de plus d'un mètre de haut ont déferlé sur certaines zones du pays.

Les habitants, eux, craignent de nouvelles répliques. "On est peut-être à toutes les demi-heures environ avec une grosse alerte par rapport à une grosse réplique. Ce n'est pas très, très rassurant, on va dire de ce côté-là", témoigne Alaa Kanzali, autre expatrié français joint en visio par TF1.  

Pour l'instant, aucun bilan humain n'a été communiqué. Plus de 30.000 foyers sont privés d'électricité, mais les autorités se veulent rassurantes. Aucune anomalie n'a été détectée dans les centrales nucléaires du pays.  


La rédaction de TF1info | Vidéo TF1 Antoine Bourdarias, Maxime Laurent

Tout
TF1 Info