La Colombie a battu en 2022 un nouveau record de production de cocaïne.
Alors que la tendance ne devrait pas s'inverser, le gouvernement colombien envisage une solution radicale : légaliser cette drogue.
Le ministre de la Justice du pays l'explique à notre journaliste Thomas Misrachi, dans le cadre d'un reportage exceptionnel diffusé jeudi soir dans le 20H de TF1.

La cocaïne sera-t-elle bientôt légalisée en Colombie ? C'est en tout cas en ce sens qu'œuvre le gouvernement, de petits paysans cultivant déjà depuis peu légalement la plante de coca. Élu à l'été 2022, le président de gauche Gustavo Petro a proposé aux États-Unis, premiers consommateurs de la cocaïne colombienne, une nouvelle approche de lutte contre le trafic de drogue, considérée jusqu'à présent comme un échec. "Qu’est-ce qui est le plus toxique pour l’humanité ? La cocaïne, le charbon ou le pétrole ?", avait-il ainsi lancé en septembre 2022, à la tribune de l’ONU, suggérant de légaliser la cocaïne. 

"Un marché régulé permet des prix raisonnables, des taxes, des campagnes de santé publique et des informations adéquates sur les caractéristiques de ce qui est consommé", argue de son côté le ministre de la Justice colombien Nestór Iván Osuna, dans le reportage de TF1 à retrouver en tête de cet article, une enquête exceptionnelle au cœur du narcotrafic dans ce pays. Et d'insister : "Je pense que c'est la solution à long terme, comme c'est le cas de l'alcool aujourd'hui." L'an dernier, la Colombie, a battu un nouveau record de production de poudre blanche, ainsi que de cultures de coca, avait annoncé le 11 septembre dernier l'ONU. 

Tendance à la hausse consolidée depuis 2014

Selon un rapport de l'Office des Nations unies contre la drogue et le crime (Undoc), les cultures de feuilles de coca ont ainsi augmenté de près de 13% en 2022, pour atteindre le chiffre record de 230.000 hectares. En 2021, le pays comptait 204.000 hectares de plantations de coca, soit déjà une augmentation de 43% par rapport à 2020. Si on constate un ralentissement de la croissance en 2022, ce chiffre est néanmoins le plus élevé enregistré par l'ONU depuis qu'il a commencé à surveiller la production de cocaïne en 2001. 

La production de drogues a elle aussi notablement augmenté en 2022, principalement à destination des Etats-Unis et de l'Europe. Elle est passée de 1.400 tonnes de cocaïne à 1.738 tonnes. Cette tendance à la hausse s'est consolidée depuis 2014, malgré la méthode musclée privilégiée pour lutter contre le narcotrafic.


A. LG | Reportage vidéo TF1 Thomas Misrachi, Axel Charles-Messance

Tout
TF1 Info