Ukraine : onze mois de guerre

VIDÉO - Russie : McDo, Starbucks... Ces marques occidentales remplacées par des clones

V. F | Reportage vidéo Jérôme Garro et Mickaël Merle
Publié le 7 décembre 2022 à 9h44
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

Depuis l'invasion de l'Ukraine, la Russie est de plus en plus isolée économiquement.
La plupart des entreprises occidentales ont quitté le pays et depuis, des ersatz ont remplacé les produits originaux.
Regardez cet étonnant reportage des envoyés spéciaux de TF1 à Moscou.

Dès le début du conflit en Ukraine, le 24 février dernier, sous l'effet des sanctions économiques infligées à la Russie par la communauté internationale, de grandes entreprises françaises ont stoppé leurs activités à Moscou. Des enseignes comme McDonald's ou Starbucks se sont retirées définitivement, tout comme l'industriel Renault. À la place, sur la façade, il ne reste que des lettres effacées, mais encore visibles, tandis que le logo a été bâché à la hâte. Désormais s'affiche une ancienne marque soviétique de voitures, Moskvitch, ressuscitée par la Russie. 

Ce nouveau constructeur a convié la presse en grande pompe, et diffusé des vidéos de la future chaine d'assemblage. "D'ici à 2024, tout sera localisé à Moscou. Nous allons fabriquer des voitures thermiques et électriques 100% russes", explique son directeur général, Dimitri Pronine, dans la vidéo du 20H de TF1 en tête de cet article. Sauf qu'aujourd'hui la quasi-totalité des pièces détachées viennent de Chine. 

Même bâtiment, même personnel, même clientèle

Du côté de McDonald's, les anciens restaurants ont été rachetés par une marque russe, mais tout est identique. Que ce soit dans la manière de commander, sur des bornes, ou dans le design. Même chose sur le plateau, les hamburgers sont servis dans des petites boîtes cartonnées, et ressemblent à s'y méprendre à ceux de l'Oncle Sam, que ce soit dans la forme ou la saveur. Le M de McDonald's a, lui, disparu des emballages et sur toutes les sauces, le logo est carrément rayé au marqueur noir.

L'autre chaîne américaine, Starbucks, partie en mai dernier, a connu le même sort, remplacée par... Stars Coffee : c'est le même bâtiment, le même personnel, et la même clientèle. "C'est pas pareil, mais au moins maintenant, ce sont des produits russes et moi, je trouve les boissons très bonnes", se réjouit une Moscovite. "Pour nous, ça ne change rien. Je pense que les marques qui partent ont plus à perdre que nous", renchérit un autre riverain. 

20 marques françaises sont encore en Russie

Au total, plus de 1 000 entreprises étrangères ont annoncé quitter la Russie. A l'approche des fêtes, par quoi ont-elles été remplacées dans les grands centres commerciaux ? Si les magasins Uniqlo ou Zara ont baissé le rideau, d'autres enseignes sont restées ouvertes, comme L'Occitane. La marque s'est bien retirée du pays, mais elle a été reprise par des administrateurs russes. La nouvelle enseigne est donc en cyrillique, toutefois les produits en rayon sont français. Il est impossible de savoir s'il s'agit d'anciens stocks ou de livraisons d'un pays tiers.

Lire aussi

Même chose pour le n°1 mondial du jouet. Lego a fermé et ne livre plus la Russie. Les boutiques s'appellent désormais "Le monde des cubes" et importent depuis d'autres pays. Enfin, d'autres marques ne sont jamais parties, c'est le cas de Leroy Merlin. Avec 112 magasins en Russie, c'est son deuxième marché après la France. "Ce serait dommage que ça ferme, Ikea est déjà parti. Ce magasin, c'est l'un des derniers. Il faut qu'il reste", assure une cliente. Au total, une vingtaine de marques françaises sont encore présentes en Russie.


V. F | Reportage vidéo Jérôme Garro et Mickaël Merle

Tout
TF1 Info