Annexions, mobilisation... Poutine choisit l'escalade

Résistance civile : les Ukrainiens prennent les armes

Publié le 11 mars 2022 à 20h04
JT Perso

Source : JT 20h WE

À l'ouest de l'Ukraine, dans les régions encore épargnées, les habitants qui ont décidé de rester se préparent aux combats.
Des civils se forment aujourd'hui au maniement des armes. Les centres d'entraînement sont pris d'assaut.
Illustration à Lviv.

Son aisance est trompeuse. Il y a encore dix jours, Taras Lys n'avait jamais manié une arme de sa vie. Mais ce dentiste, père d'un bébé de neuf mois et pacifiste, a dû composer avec ses principes. Pour 300 euros, il a acheté un fusil à pompe, ainsi que 200 cartouches. De quoi, selon lui, pouvoir se défendre dignement. "Toute ma vie, j'ai été contre la violence, contre les armes et contre la guerre. Mais quand celle-ci est à vos portes, il n'y a plus d'autres options", confie-t-il au micro du 20H de TF1.

Comme Taras, des milliers d'Ukrainiens veulent prendre des armes. En conséquence, les files d'attente s'allongent devant les armureries. Dans la vidéo en tête de cet article, cet ingénieur informatique et sa femme sont prêts à débourser 1 000 euros pour un fusil d'assaut. Avant la guerre, très peu de gens voulaient se procurer des armes. Depuis cette semaine, la loi autorise tous les Ukrainiens à utiliser leurs armes contre les assaillants russes. Le permis est toujours obligatoire mais son obtention a été accélérée.

Guenadi est parvenu à acheter 300 cartouches de gros calibre. Cet Ukrainien a déjà l'habitude de pratiquer le tir sportif. Désormais, il entraîne tous les gens de son village à se défendre. Les populations civiles tentent chaque jour de s'armer un peu plus. Pourtant, les combats sont à 400 km de Lviv. Les sirènes qui alertent d'éventuels bombardements résonnent de plus en plus fréquemment.

TF1 | Reportage H. Dreyfus, D. Bordier, S. Roland


La rédaction TF1 Info

Tout
TF1 Info