Son silence étonnait l'Amérique. Joe Biden a finalement pris la parole lundi pour commenter la débâcle en Afghanistan. Comment a-t-il expliqué le retrait des forces américaines de ce pays ? Qu'en pensent les vétérans et la population ?

Droit dans ses bottes, le président n'a aucun regret. "Les forces américaines ne peuvent pas et ne devraient pas mener une guerre et mourir dans une guerre que les forces afghanes elles-mêmes ne souhaitent pas mener" a-t-il fait comprendre lundi pendant son intervention. La décision est assumée. Officiellement, les États-Unis ont accompli leur mission sur place.

Depuis la Maison Blanche, Joe Biden tente de défendre le retrait des troupes américaines. Il l'opinion publique avec lui, mais depuis hier, les images qui parviennent d'Afghanistan sidèrent l'Amérique. Les télés sont en boucle et le public découvre les talibans parader sur des véhicules blindés ou les hélicoptères américains en train d'évacuer en catastrophe le personnel de l'ambassade. C'est l'épilogue d'une guerre trop longue qui a lassé depuis longtemps les citoyens américains.

Cette défaite rouvre aussi une plaie pour les nombreux GI qui furent engagés en Afghanistan. Parmi eux, le capitaine Dan Berchinski. Il a servi en 2009 et perdu ses deux jambes dans l'explosion d'une mine. Contacté par nos journalistes ce lundi matin, il nous confie son sentiment. Il s'est battu pour une guerre impossible à gagner. Pour rappel, plus de 1 000 milliards de dollars ont été engloutis par la guerre en Afghanistan en 20 ans. Près de 2 500 soldats américains y ont été tués. En deux décennies, plus de 700 000 autres y ont été déployés.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info