Les vols civils et militaires sont suspendus à l'aéroport de Kaboul à cause de la présence de milliers d'Afghans sur le tarmac. Ils tentent de fuir, parfois en s'accrochant aux avions. Une image qui restera l'un des symboles forts de cette fin de conflit.

La scène paraît surréaliste. Prêt à décoller, cet avion militaire est assiégé par une foule d'Afghans, et c'est comme cela depuis ce matin. Ces vidéos amateures témoignent du chaos qui règne sur l'aéroport de Kaboul. Certains s'agrippent aux passerelles, aux escaliers. Sur des images satellites, on devine la foule sur les pistes d'atterrissage. Beaucoup tentent de fuir le pays, d'autres s'insurgent contre le départ des forces militaires.

Les talibans contrôlent les routes, les lieux de pouvoir. Ils apparaissent même à la télévision publique, mais n'ont pas encore pris l'aéroport. Les Italiens ont donc pu être évacués en urgence. Mais côté français, des dizaines de ressortissants attendent toujours. Un gros-porteur militaire parti ce matin d'Orléans est bien arrivé à Abou Dabi, mais il est pour l'instant bloqué au sol. Tous les vols sont suspendus ce soir à Kaboul pour raisons de sécurité. Retranché à l'aéroport, lui aussi, l'ambassadeur de France devra gérer les évacuations selon les consignes données par le président de la République, y compris pour les Afghans ayant travaillé pour la France.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info