Le droit à l'avortement menacé comme jamais aux États-Unis

Révocation du droit à l'IVG aux États-Unis : des manifestations devant la Cour suprême

Publié le 25 juin 2022 à 20h02, mis à jour le 25 juin 2022 à 22h53
JT Perso

Source : JT 20h WE

Après le Missouri, huit autres États ont interdit l’avortement. Cette décision de la Cour suprême américaine accentue encore le clivage entre les côtes et le centre du pays. Quelques juges ont donc balayé ce droit établi il y a 50 ans.

Beaucoup craignent que la situation puisse aller encore plus loin dans les semaines et dans les mois qui viennent. Et ce n’est pas une crainte qui n’est pas infondée. Parce que le juge le plus réactionnaire, Clarence Thomas, a expliqué qu’après l’avortement, la Cour suprême américaine a des vocations à revenir et à s’attaquer à la contraception et au mariage du même sexe.

Il faut dire que depuis une vingtaine d'années, la plus haute juridiction américaine est devenue très politique, voire idéologue. Surtout depuis la nomination par l’ancien président Donald Trump de trois juges très conservateurs et très religieux, qui ont fait pencher la balance clairement à droite.

Et l’avortement n’est pas la seule décision de la semaine. Toute la semaine, il y a eu notamment la défense des écoles privées religieuses, ou encore le renforcement du droit au port d'armes dans l’espace public. Bref, l’Amérique progressiste a l'impression qu’elle est en train de perdre la main et que le camp conservateur, lui, se sent pousser des ailes.

TF1 | Duplex A. Monnier


La rédaction TF1 Info

Sur le
même thème

Articles

Tout
TF1 Info