Fin de "party" pour Boris Johnson

Royaume-Uni : Boris Johnson, une démission du Premier ministre après des mois de tourmente

Publié le 7 juillet 2022 à 20h24, mis à jour le 8 juillet 2022 à 0h57
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

Au Royaume-Uni, c'est sans doute la fin des aventures parfois rocambolesques du Premier ministre Boris Johnson.
Cinquante de ses ministres et secrétaires d'État ont démissionné en quelques jours.
Il n'a d'autre choix que de quitter le pouvoir.

Même son discours de démission aura été chahuté. Sous les huées, Boris Johnson lâche son poste de Premier ministre, contraint et forcé. "Je sais qu'il y aura beaucoup de gens qui seront soulagés. Peut-être un certain nombre qui seront déçus aussi. Et je veux que vous sachiez à quel point je suis triste d'abandonner le meilleur job du monde", regrette t-il.

C'est une responsabilité hors du commun qu'il a occupée de façon peu commune. Charismatique, excentrique, jusqu'à verser dans le populisme. Il y a trois ans, il a séduit les électeurs en leur promettant de mettre en œuvre le Brexit. Mais, ses pitreries et mensonges ont fini par le lasser.

"Il n'a pas de honte, pas de boussole morale, pas de notion de ce qui est bon pour le pays", lance un jeune britannique. "Chaotique. Il est chaotique et ne sait pas ce qu'il fait", appuie une autre anglaise. Ancien journaliste, licencié pour avoir inventé une citation, Boris Johnson s'affirme en politique comme maire de Londres et multiplie les pirouettes pour aller toujours plus haut. La suite dans le reportage en tête de cet article.

T F1 | Reportage E. Stern, L. Barbazanges


La rédaction TF1 Info

Tout
TF1 Info