LCI Midi

VIDÉO - Russie : il se brise une jambe pour échapper au front

V.M
Publié le 28 septembre 2022 à 13h50
JT Perso

Source : LCI MIDI

De nombreux Russes cherchent par tous les moyens à échapper à la mobilisation partielle décrétée par Moscou.
En Russie, refuser de partir au front peut prendre de nombreuses formes, dont celle-ci, particulièrement violente : l'automutilation.

Tout faire pour échapper au front ukrainien. Dans cette vidéo en tête de l'article (attention image choquante), un jeune Russe s'allonge en bas d'un escalier. Un autre homme descend l'escalier et saute sur sa jambe. L'homme allongé pousse un cri : "ça fait super mal", dit-il. 

Puis : "C'est cassé, c'est sûr". Les images sont dures, mais elles montrent jusqu'où peuvent aller certains jeunes Russes pour échapper à la mobilisation partielle décidée par le Kremlin. Automutilation, fuite aux frontières, attaques contre des centres de recrutement... En Russie, les signes de rébellion contre la mobilisation se multiplient.

Lire aussi

Des dizaines de milliers de départs

La Russie a annoncé ce mercredi qu'elle ne délivrerait plus de passeports internationaux à ceux qui sont mobilisés par l'armée. Cette annonce intervient alors que de nombreux Russes redoutent une fermeture des frontières en pleine campagne de mobilisation de réservistes pour envoyer de nouvelles troupes en Ukraine.

Depuis le lancement la semaine dernière de cette mobilisation décrite comme "partielle", des dizaines de milliers de Russes se sont rendus dans les pays voisins, notamment en Géorgie, au Kazakhstan et en Mongolie.


V.M

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info