Le WE

Russie : la contestation gagne les médias

Publié le 7 octobre 2022 à 20h25
JT Perso

Source : JT 20h WE

L'offensive militaire en Ukraine est de plus en plus contestée par les Russes eux-mêmes.
La mobilisation partielle de fin septembre a divisé la population.
Et les soldats sont de plus en plus nombreux à évoquer la misère de leur armée.

À la télévision russe, il se passe quelque chose. La campagne militaire en Ukraine est de plus en plus contestée par les Russes eux-mêmes. La contestation gagne les médias nationaux. Et le discours officiel a changé. "Réellement, maintenant, une fragilisation, pour que les médias puissent dire ça, il faut qu'ils aient soit l'autorisation, soit qu'ils sentent qu'ils n'auront pas de conséquences négatives à le dire", a évoqué Olivier Védrine, rédacteur en chef du "Russian Monitor"

Sur le terrain aussi, le vernis de la propagande craque. Un soldat réquisitionné lors de la mobilisation générale filme les baraquements où il vient d'arriver. Il n'y a pas d'eau courante. Les douches et les toilettes sont insalubres. De nombreux militaires font la même chose et envoient les images à leurs proches via les réseaux sociaux russes.

Mais il faut faire attention. Les soldats et les présentateurs télé ne critiquent pas la guerre. "Dans le fond, ils épargnent Poutine. Ces attaques sont peut-être savamment distillées par le Kremlin qui veut se distancer de l'armée", pense Claude Blanchemaison, ancien ambassadeur de France en Russie, auteur du livre "Vivre avec Poutine", paru aux éditions Temporis). En Russie, officiellement, Vladimir Poutine reste, malgré les défaites, intouchable.

TF1 | Reportage F. Litzler, W. Vuillemin, A. Poupon


La rédaction TF1 Info

Tout
TF1 Info