VIDÉO - Sayed Sadaat, ex-ministre afghan devenu... livreur à vélo en Allemagne

par Léa BONS
Publié le 1 septembre 2021 à 19h35

Source : Sujet TF1 Info

CHANGEMENT DE VIE - Ministre de la Communication en Afghanistan de 2016 à 2018, Sayed Sadaat a fui son pays. Aujourd'hui, il est livreur à vélo et sillonne les rues de Leipzig, en Allemagne.

"Il n'y a pas à avoir honte, c'est un travail comme un autre". Six heures par jour pendant la semaine, et de midi à 22h le soir les week-ends, Sayed Sadaat gagne sa vie comme livreur à vélo de plats à emporter. Pourtant, de 2016 à 2018, l'homme était ministre de la Communication en Afghanistan. 

Refusant la corruption et constatant la dégradation sécuritaire dans son pays, notamment avec l'annonce du départ des troupes américaines, il décide, fin 2020, de partir. Bien que détenteur d'une double nationalité afghano-britannique, c'est en Allemagne qu'il décide d'élire domicile, plus exactement à Leipzig. 

Mais son manque de connaissance de l'allemand a été immédiatement un frein et la pandémie de Covid-19, avec le confinement, n'a pas facilité l'apprentissage... Sayed Sadaat est donc devenu livreur à vélo. "S'il y a un emploi, c’est qu'il y a de la demande et quelqu'un doit se charger d'y répondre", philosophe le quinquagénaire qui explique être "en pleine forme" comme il parcourt près de 1.200 kilomètres à vélo chaque mois.

Cette transition, qui fut toutefois difficile pour lui, pourrait annoncer celle qui attend à leur tour les quelques milliers d'Afghans évacués ces derniers jours suite à la prise du pouvoir dans leur pays par les talibans. 

Désormais, l'ex-ministre a l'espoir de trouver un autre emploi et se consacre à raison de quatre heures de cours par jour à la langue allemande avant d'enfourcher son vélo de livreur Lieferando.

"Mon espoir pour l'avenir est que l'Afghanistan redevienne un pays stable, sûr et pacifique"
Sayed Sadaat, réfugié et ancien ministre de la Communication afghan

Mais Sayed Sadaat veut croire que la situation va s'améliorer dans son pays : "Mon espoir pour l'avenir est que l'Afghanistan redevienne un pays stable, sûr et pacifique". 


Léa BONS

Tout
TF1 Info