VIDÉO - Séisme en Turquie : un barrage fissuré fait craindre une nouvelle catastrophe

par V. F Reportage vidéo : Sophie Chevallereau et Romain Reverdy
Publié le 10 février 2023 à 23h10, mis à jour le 10 février 2023 à 23h20

Source : JT 20h WE

Les secousses successives du séisme en Turquie ont aussi fragilisé le barrage de Sultansuyu, à 200 km au nord de Gaziantep.
L'édifice présente d’importantes fissures et a dû être évacué.
Les habitants des villages aux alentours se disent très inquiets.

Filmée depuis les airs, il est impossible de ne pas la remarquer. Une fissure de plusieurs dizaines de mètres lézarde le barrage de Sultansuyu, à 200 km au nord de Gaziantep, en Turquie. Le séisme a fragilisé la structure qui retient 53 millions de mètres cubes d'eau. Plusieurs villes se trouvent en contrebas de ce barrage. Et depuis que les médias turcs ont révélé l'existence de la fissure, l’inquiétude grandit chez les habitants, alors qu'ils ont déjà tout perdu. 

Bien sûr qu'on a peur, mais qu'est-ce qu'on peut faire ? Vous voulez qu'on aille où ?
Aïcha

Cela fait quatre jours qu’Aïcha et ses enfants vivent sous une tente, leur maison s’est effondrée. Le risque que le barrage cède est une nouvelle source d’angoisse. "Quand on a su, on s'est dit qu'il faut partir, mais on ne sait pas où aller, alors on attend. Bien sûr qu'on a peur, mais qu'est-ce qu'on peut faire ? Vous voulez qu'on aille où ?", lâche-t-elle dans la vidéo du JT de 20H en tête de cet article. 

Ils partagent cette tente avec deux autres familles. Demet ne peut s’arrêter d’imaginer le pire. "C'est une situation tellement difficile. On a tout le temps peur maintenant. Que nos enfants soient en danger. Et pour moi, c'est encore plus stressant, mon fils est handicapé. Il ne peut pas marcher, il serait incapable de s'enfuir", explique-t-elle. 

Au milieu des gravats, dans un village qu’ils ne reconnaissent plus, la menace d’une deuxième catastrophe résonne comme une malédiction chez ces habitants. "On a très peur, on frôle tout le temps la mort finalement. On s'habitue aux problèmes qui s’additionnent", confie l’un d’entre eux. Les autorités locales ont appelé les habitants à la prudence. Les premiers concernés savent déjà qu’ils ne pourront rien face à plus fort qu’eux.


V. F Reportage vidéo : Sophie Chevallereau et Romain Reverdy

Tout
TF1 Info