Le drame de Surfside en Floride

"C'était comme un tremblement de terre" : témoins et secouristes racontent l'effondrement de l'immeuble en Floride

MM
Publié le 25 juin 2021 à 16h28
JT Perso

Source : TF1 Info

TÉMOIGNAGES - Vendredi matin, le bilan humain s'élevait à quatre morts, mais les autorités redoutaient qu'il ne s'avère beaucoup plus lourd, alors que des dizaines de personnes sont toujours disparues.

"Un grand fracas", "comme un tremblement de terre". Au lendemain de l'effondrement d'un immeuble de douze étages situé près de Miami (Floride), quatre personnes sont décédées, et 159 sont toujours portées disparues. Les survivants et les secouristes mobilisés, eux, racontent comment ils ont perçu le drame.

"J'étais dans un sommeil profond, et j'ai entendu un grand fracas, que j'ai pris pour un crash et de la foudre. Mais ça a continué, pendant 15-20 minutes, je dirais", a témoigné Barry Cohen, 63 ans, un habitant de l'immeuble effondré. 

"Une grosse explosion"

De son côté, Nicolas Fernandez, un Argentin vivant à Miami, a rapporté à l'AFP n'avoir "pas de nouvelles" d'amis de sa famille qui logeaient dans le complexe. "Je ne sais pas s'ils sont vivants ou si...", a-t-il difficilement poursuivi.

Au Miami Herald, un habitant du quartier, Santo Mejil, expliquait, jeudi matin, que son épouse se trouvait dans l'édifice lorsqu'il s'est effondré. "Elle a dit qu’elle avait entendu une grosse explosion. C’était comme un tremblement de terre", a raconté le riverain, visiblement très ému, alors son épouse le rappelait pour lui indiquait qu’elle était en train d’être évacuée.

Lire aussi

Wayne Conner, qui se trouvait en visite à Miami avec des membres de sa famille, n'a perdu personne dans le drame. Résidant non loin de l'immeuble effondré, il a raconté au quotidien local avoir été réveillé par l'effondrement, croyant à "une tempête. Tout à coup, l'alarme incendie s'est déclenchée." "Cela m'a rappelé le World Trade Center et le 11 septembre 2001", a-t-il poursuivi.

Luz Marina Peña, dont la tante, âgée de 77 ans, est portée disparue, a évoqué, pour le Miami Herald, une "horrible angoisse". Elle ignore toujours si sa tante "est sous les décombres, si elle est vivante, si elle ne l'est pas". "Nous avons appelé les postes de police, les hôpitaux (...) Nous avons fait tout ce qui était humainement possible", a-t-elle encore expliqué.

L'importance de "stabiliser l'immeuble"

Le chef des pompiers du district de Miami-Dade, Jason Richard, qui participe à superviser les opérations de sauvetage, a raconté a CNN comment se déroulait les recherches de survivants. "À mesure que nous avançons, nous nous assurons qu'il n'y a aucun mouvement", a-t-il indiqué, soulignant l'importance, pour ses hommes, de "stabiliser l'immeuble, pouce par pouce".


MM

Tout
TF1 Info