Dans les restaurants au Japon, des jeunes s'amusent à souiller les assiettes de sushis qui tournent sur un tapis roulant.
Cette simple blague a créé le buzz sur les réseaux sociaux, et provoqué un scandale sanitaire dans le pays.
Les farceurs sont même qualifiés de "sushi-terroristes".

C'est un concept inventé au Japon. Des assiettes de sushis tournent sur un tapis roulant, sans serveurs et les clients se servent seuls. Ce système de sushi-bar fait fureur depuis une quarantaine d'années, mais ces derniers temps, des attaques sournoises viennent souiller ces manèges enchantés. Un adolescent dépose sa salive sur des sushis destinés à d'autres clients. Un autre boit directement au goulot d'une bouteille de sauce. Et voilà comment tout un pays tombe dans l'angoisse.

"Jusqu'à présent on n'avait pas vu ce genre de comportement au restaurant. C'est pour ça qu'on a l'impression que le monde est devenu plus risqué", réagit un Japonais dans le reportage en tête d'article. "Je ne mangerai plus jamais l'esprit tranquille", s'inquiète une autre.

Jusqu'à trois ans de prison

Au départ une simple blague, mais le buzz créé sur les réseaux sociaux a fait scandale au Japon. Dans un pays où l'hygiène est une valeur sacrée, ces images dégoûtent. Les farceurs sont qualifiés de "sushi-terroristes". Trois d'entre eux viennent d'être arrêtés pour avoir porté atteinte aux chaînes de restaurants.

L'une d'elles a même vu le cours de son action en bourse chuter de 5%. Pour rassurer les clients, certains établissements envisagent de s'équiper de caméras pour surveiller leurs tapis-roulants. Pour ces quelques gouttes de salive, ces jeunes risquent jusqu'à trois ans de prison.


Marius BOCQUET | Vidéo : Didier Piereschi

Tout
TF1 Info